« Rencontre franco-tedescho-italiano »

11/05/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Camogli - Italia
Camogli – Italia

Je suis sur un petit nuage depuis que j’ai remis les pieds en… comment dire ?

En terre sainte ?

Evidemment, si je commence comme ça, vous allez tout de suite deviner que j’ai mis les pieds en Italie, élémentaire !

Je les ai d’abord posés à Camogli, première étape italienne pour prendre l’air et la mer.

Puis arrivée dans l’Umbria, où herbe est haute au pied des oliviers, tandis que le soleil commence à prendre ses quartiers d’été à Corciano, .

Mais ici le sourire est toujours de mise, que ce soit été ou hiver.

De mes conversations franco-italiennes, et vice versa, naît un vocabulaire de plus en plus précis mais encore bien improbable.

Toujours est-il qu’avec mes amis italiens, nous arrivons de mieux en mieux à nous comprendre approximativement !

Et le plus important, c’est ce qui naît hors du langage et de la compréhension, la joie communicative de retrouver Barbara, Lucia, Heinz, Thomas, Giancarlo, Enrico, Ghérard, Laura et tous les autres amis allemands et italiens, qui au fil du temps, tissent un réseau d’amis européens.

Corciano
Corciano

Au printemps en Italie, cet hiver en France, l’année prochaine en Allemagne, nous nous retrouvons au gré des fêtes et des événements de nos pays respectifs depuis bientôt 15 ans sans avoir vu le temps passer.

Les enfants de nos premiers voyages ont grandi, d’autres prennent la relève, une belle histoire s’est écrite avec nos rencontres version franco-tedescho-italiano issues du jumelage de nos communes.

A l’heure de l’informatique, nous pouvons à présent communiquer bien plus facilement en temps réel, mais rien ne remplace la joie de fouler une fois de plus cette merveilleuse terre de l’Umbria, ciao !

Bien à vous,

Isabelle

[youtube]http://youtu.be/ebyNmInT2qw[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.