Rêver de vivre dans un endroit isolé - Crédit photo izart.fr
Rêver de vivre dans un endroit isolé - Crédit photo izart.fr

« Rêver de vivre dans un endroit isolé »

18/02/2018 Bonjour à toutes et à tous,

Rêver de vivre dans un endroit isolé - Crédit photo izart.fr
Rêver de vivre dans un endroit isolé – Crédit photo izart.fr

Rêver de vivre dans un endroit isolé.

Qui n’a pas eu un jour ce délire en tête ?

Ah, l’appel de la montagne, vivre loin des hommes et mener enfin une vie dépouillée sans contrainte ni souci, telle Heidi courant libre du matin au soir dans les verts pâturages !

« – Après avoir retapé l’intérieur de ma maison, je vais aussi faire l’isolation extérieure, et après, je pense la vendre.
-Ah oui… C’est quand même vraiment isolé là-haut…
– Oh ben oui, je me suis même aménagé un coin pour coucher au travail, quand je n’ai pas envie de remonter.
– Et pour les familles, ça doit être très compliqué…
– Oui, l’un de mes amis m’a raconté les navettes incessantes qu’il faisait pour véhiculer les enfants à droite et à gauche.
– J’ai connu…
– Et je ferai peut-être construire cette fois une maison dans le village où je travaille, très pratique ! »

Je ne peux qu’acquiescer 🙂

Entre le ras le bol de vivre dans une ville grouillante de monde confiné sur un espace cloisonné 24 heures sur 24, et la solitude des montagnes (ou des campagnes), il y a une marge !

Oui, c’est vrai j’ai été tentée et ai tenté même, à une époque 😉

Homéopathe le plus proche à 20 km, pratique pour y emmener régulièrement les kids.

Certes, le médecin du village aurait pu faire l’affaire, mais dans sa spécialité.

De même, internat après le collège pour les enfants.

J’ai arrêté le délire avant…

Pire, imaginez la galère des familles isolées à la lisière des bois avec des enfants en bas âge, alors que la neige bloque toutes voies d’accès 🙁

Certes, ça fait envie dans les livres, mais la réalité est autre.

Un minimum de vie sociale n’a jamais nuit à personne 😉

La ligne de bus à 1€ traverse le village ? Ouiii !

Boucherie, épicerie, poste, mairie, cinéma… à moins de 5 mn ? Ouiii !

Le dernier plein de ma voiture date de plus d’un mois, et encore, je n’ai consommé qu’environ 10% du contenu de son réservoir !

Franchement, je me félicite d’avoir prospecté stratégiquement.

Et pourtant, j’ai bien rêvé devant des photos de locations idylliques… ça n’empêche pas !

Ah, la belle maison de pierre perchée sur la montagne avec faible loyer et vue imprenable…

Aussi imprenable que son accès 🙁

Comme disait mon interlocuteur, ce genre de maison, ça reste bien pour l’été 🙂

Mais en ce début Février, plus que jamais l’impression que la liberté matérielle fait écho à la liberté intérieure.

Bien à vous,

Isabelle

4 Commentaires

    • Et oui, moi aussi je sais pourquoi je n’ai pas craqué pour la petite maison dans la prairie si mimi sur l’annonce, avec ligne de bus à 6 km qu’ils disaient… Mais en plein hiver, paraît qu’il y en a qui se sont faits ravitailler par hélico 🙁

  1. oui et à 600 euros minimum, la tournée de l’hélico, ça fait cher le kilo de patates ! mais je ne comprends pas pourquoi l’hélico ? les raquettes ça existe non ? j’ai même fait une fois une heure de montée à ski de fond pour aller chez la tante de mon ancien copain dans la vallée de la Clarée vers Briançon. Mais bon, c’était pour deux jours, pas pour l’année !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.