Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте - Crédit photo izart.fr
Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте - Crédit photo izart.fr

« Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте »

[sam id= »27″ codes= »true »]

16/07/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте - Crédit photo izart.fr
Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте – Crédit photo izart.fr

Servus, Ciao, こんにちは, здравствуйте, 안녕하세요, Olá, hello, hola, salut !

Il était écrit que mes vacances seraient cosmopolites

L’arrivée d’une centaine d’allemands et d’italiens venus fêter les 10 années de jumelage franco-allemand, ne fit que confirmer la tendance.

Car l’exotisme avait déjà pris ses quartiers d’été en début de mois, sur le chantier de la Cabane pointue  avec l’organisme Jeunesse et Reconstruction, qui  rassemblait 13 jeunes venus du Japon, des Canaries, du Mexique, de Russie, de Corée, du Liban… venus œuvrer autour de murs de pierres sèches.

Donc la quinzaine s’annonçait très animée, entre bavarois et italien le week-end puis japonais, coréen, espagnol le reste de la semaine, voilà de quoi expliquer ce long silence de la Petite chronique.

De l’accident nucléaire de Fukushima à la précarité des paysans mexicains, de la recette des brochettes de boeuf coréennes à la Nusszopf bavaroise, tout était prétexte à faire de la conversation… anglaise !

Et puis comme toute fête française qui se respecte, c’est autour de la table que l’on a ri et plaisanté, échangé des projets, partagé  des souvenirs, envisagé l’avenir et refait le monde.

Voilà comment en moins d’une semaine, j’ai goûté à la cuisine bavaroise, coréenne, libanaise, mexicaine, japonaise, brésilienne, russe, espagnole, et… française 🙂

Et grand bien m’en a pris, puisque j’ai glané à droite et à gauche des sources d’inspiration pour de futures recettes dont je parle bientôt, promis !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.