Surtout dis pas merci sale pute - Crédit photo izart.fr
Surtout dis pas merci sale pute - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

“Surtout dis pas merci sale pute”

01/07/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Ce matin, programme de vacances sur ma radio préférée, c’était l’émission “Le débat de midi”.

Il y avait une chouette discussion à propos du langage des jeunes.

Ces évocations de vocabulaire de jeunes me rappellent mon déménagement de Grenoble à Lyon.

J’ai été surprise de ne pas entendre employer le même vocabulaire dans les deux cours de collèges !

On employait beaucoup de langage codé partagé uniquement entre gens de la région.

Mais quand j’entends à la maison, parler d’un pélo qui est un vrai poucaveje ne peux pas m’empêcher de sourire 🙂

Par exemple, je me souviens qu’à la sortie du collège, ça se maravait dur !

Et quand quelqu’un s’était fait prendre à chouraver, et c’était la latche pour lui…

On entendait parfois crier moins élégamment  : Va te faire bouillave

En fait, tous ces mots utilisés depuis des générations sont issus du romani.

Cette langue indo-européenne était parlée par les Romane Chave : gitans, tziganes… peuples originaires d’Inde du nord.

Ben oui, ça m’a rappelé des bons souvenirs, mais on ne parlait jamais ainsi devant les parents ou les profs !

Ce débat autour du langage des jeunes tombait bien sur FI, alors que je rentrais de faire mes courses.

A pied, et non pas de la course à pied.

Prudemment engagée sur le passage piéton pour traverser la deux fois deux voies, j’étais toute à mes pensées.

Soudain une voiture de couleur foncée glissa jusqu’à ma hauteur, sans franchement s’arrêter.

A peine ai-je eu le temps de gagner le trottoir, que de la voiture une toute jeune voix féminine s’écria :

– “Surtout dis pas merci, sale pute !

L’art du Langage pour les Nuls bientôt dans toutes les bonnes librairies 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.