Taxi Ma'me - Crédit photo izart.fr
Taxi Ma'me - Crédit photo izart.fr

« Taxi Ma’me »

10/09/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Taxi Ma'me - Crédit photo izart.fr
Taxi Ma’me – Crédit photo izart.fr

« Taxi Ma’me ?… »

Le taxi qui m’interpelle ne s’y est pas trompé.

Je dois vraiment avoir une dégaine de touriste.

Même si je m’agrippe à mon cabas pour me donner de la contenance, genre je vais faire mes courses, quoi de plus normal ?

Ben oui, j’ai respiré un bon coup et traversé la rue d’une traite, non sans avoir scrupuleusement regardé à gauche puis à droite.

Erreur de débutante, try again !

Ici les voitures circulent à l’anglaise, donc inversement 🙁

Donc quand tu ne sais plus comment t’orienter entre les crottes de chien ou de vache, les immondices et les noms de rues à rallonge, tu évites d’abord de te faire renverser.

Par les rickshaws qui te frôlent, les vélos qui débouchent de nulle part, et les rares voitures indiennes, des monstres de tôle, les Ambassadors, produites de 1957 à 2014 (!) et que leurs chauffeurs mettent des heures à – mal – manœuvrer 🙁

Moi, je choisis donc d’y aller franco, même pas peur, droit devant moi, comme un robot.

Les indien-ne-s ont très peur d’emprunter les escalators, j’ai bien le droit d’avoir peur de traverser les rues non ?

Je sors donc discrètement mon plan, et tente le localiser le magasin que J. m’a entouré hier soir, lors de la répétition générale 🙂

Tiens le voilà justement, trop mignon avec sa petite étagère posée à l’entrée, juste à côté du distributeur de sodas, coca au hasard…

Pour quoi faire l’étagère, allez-vous me demander ?

Ben y déposer les chaussures, pardi !

Voilà voilà mes petits petons qui se baladent à travers les rayons et en rencontrent plein d’autres, so cute ^^

Voyons, rouge à lèvres…

Lips… quelque chose, je ne sais pas quoi justement 🙁

No thanks, pas du baume à lèvres incolore justement.

Parfumé à la fraise ? No thanks…

Du vrai rouge à lèvres, rouge, rose, orange ou même brique, mais un truc qui a de la couleur, quoi !!!

Ben oui, je suis partie sans rouge à lèvres dans mes bagages, et ce n’est vraiment pas dans mes habitudes.

Ni dans les leurs apparemment…

Oui oui, c’est ça, je vais me rabattre sur un baume 🙂

A la framboise, très joli, très joli 🙂

Juste un peu brillant avec un goût de sorbet sur les lèvres, sauf que ouais, dommage, personne à qui faire goûter^^

Mais pour le lait corporel organic, Ayurvedic recipe, je pense avoir fait le bon choix avec la fragance organic Basil et Sandalwood.

Au passage, moins de 2€ le flacon de 150g.

Me reste plus qu’à faire le chemin inverse pour le retour, hardie petite !

Tiens, pas le même nom de rue, qui c’est celui-là avec un pareil nom : Desbassyns de Richemont ???

De mémoire, devrait y avoir le canal à traverser dans le coin, celui qu’on ne peut pas rater tellement qu’il pue ?

Ah les farceurs, ils l’ont couvert à cet endroit, mais j’ai déjoué le piège :s

Une petite photo en passant devant une école datée du 06.09.1940 sur le fronton, tiens il y a 76 ans presque jour pour jour 😉

Et une vidéo courte pour enregistrer les chants d’enfants qui s’échappent par les fenêtres d’une autre, au milieu des klaxons et des pétarades de la rue…

Retour à la case départ, j’ai survécu à mon premier raid en ville !

Je monte les escaliers quatre à quatre, un précieux sachet de bulbes à la main.

Tombée dessus par hasard dans l’épicerie, je ne peux résister à l’invitation des tubéreuses… et du petit message que je découvre après, à l’intérieur du sac 🙂

« Flowers speak to us when we know how listen to them. It’s a subtle and fragrant language – The Mother ».

Ben vous me croirez si vous voulez, mais à celles dont je prends soin ici, je suis obligée de parler anglais !

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. tes explications sont pas mal et je crois deviner dans quel magasin tu as pu aller ! pas le bon pour te trouver du vrai rouge à lèvres effectivement ! mais bon, la framboise, inconnue en Inde, c’est pas mal sur les lèvres, un petit souvenir de France, non ? même si tu en as à tous les coins de rue avec des noms à coucher dehors…
    premier examen réussi, bravo ! mais va faire un tour quand même juste pour le plaisir chez Casablanca et monte à l’étage voir les super belles tuniques faites par les stylistes d’Auroville ! et ne regarde pas les étiquettes, c’est tout !
    bises

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.