Un thé dansant bien arrosé - Crédit photo izart.fr
Un thé dansant bien arrosé - Crédit photo izart.fr

« Thé dansant bien arrosé »

06/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Un thé dansant bien arrosé - Crédit photo izart.fr
Un thé dansant bien arrosé – Crédit photo izart.fr

1,2,3,4,5,6…

Quelle belle brochette de connaissances retrouvées ce matin devant la Caserne de St Cyr – St Didier au Mt d’Or, alors que nous ne nous sommes même pas concertés !

En tous cas, ça fait chaud au coeur de voir tant de personnes motivées pour suivre la formation de la FNSPF aux gestes qui sauvent.

C’est en réponse à une très forte demande de la population mobilisée par les attentats de Paris que ces modules ont été mis en place de partout en France.

Et finalement, si les gens désertent les bureaux de vote en France pour remplir les casernes de pompiers, c’est au moins une démarche citoyenne efficace 😉

22 participantes et participants de tous sexes et âges se présentent donc à la seconde session de la journée, parents avec enfants, ados, couples de retraités

On se demande d’ailleurs si c’est vraiment par hasard que l’instructeur nous met alors en situation de thé dansant bien arrosé au cours duquel l’un des danseurs prend un malaise ?

Evidemment, confondre tarot et garrot, ça pourrait laisser planer comme un doute sur le contenu de la tasse…

Ambiance décontractée donc, mais très efficace, avec des projections sur écran commentées par deux pompiers qui se relaient efficacement à la formation.

Et exercices pratiques à l’appui bien sûr, pour appliquer les gestes avec précision et sans panique.

Non, on n’emmène pas une personne victime d’hémorragie avec soi à travers bois afin de trouver de l’aide…

Oui, il faut écrire l’heure de pose du garrot à la victime… où ?  Sur son front par exemple, c’est très visible… Un bâton de rouge à lèvres fera bien l’affaire, vous avez raison, mais son sang, si vous n’avez rien d’autre sous la main pour écrire, sera tout aussi efficace…

Allez, on répète tous les numéros d’urgence, que sont le 15, le 17, le 18 et le 112 ?… De toute façon, inutile de vous prendre la tête en cas de doute, ils sont tous reliés !

Même si vous entendez craquer une côte, on ne pourra jamais vous reprocher d’avoir tenté de sauver la victime par un massage cardiaque un peu musclé…

Les exemples sont simples et faciles à comprendre, la fuite d’eau à colmater selon le débit, est efficace.

Ah par contre, évitez de répondre que vous allez faire appel à un plombier

La réponse serait automatique et le public hilare, pensez-donc, Monsieur n’est pas bricoleur ?

Pour faire bref, ces deux heures sont parfaitement employées, par exemple pour savoir comment utiliser un défibrillateur sans paniquer.

J’avoue que les tu suis les consignes que te donne l’appareil, répétés inlassablement par mon entourage ne me rassuraient qu’à moitié, maintenant je sais !

La PLS est remise au goût du jour également, ainsi que le massage cardiaque, bonne occasion pour réviser un peu l’anatomie humaine, et préciser ce qu’est un organe, par exemple 🙂

Ah non, l’abdomen n’est pas un organe, mauvaise pioche…

Le temps a passé très vite, et nous voilà déjà tous repartis avec un petit diplôme.

Au moins rassurés de ne pas rester les bras ballants, un jour, devant l’urgence.

N’hésitez pas, il y a des dates de formation programmées tout au long du mois de février, ce serait dommage de passer à côté du geste qui sauve.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.