Toujours plus de pouvoir - Crédit photo izart.fr
Toujours plus de pouvoir - Crédit photo izart.fr

« Toujours plus de pouvoir »

16/07/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Toujours plus de pouvoir - Crédit photo izart.fr
Toujours plus de pouvoir – Crédit photo izart.fr

J’ai fait pfff…. quand il m’a dit d’ouvrir mon sac à l’entrée de la pharmacie.

Et il m’a répondu Bah oui… Pfff…

Etat d’urgence bis repetita.

Et bing ! Toujours plus de pouvoir.

Et pas plus de résultat, vous aurez remarqué.

Ben oui, la loi n’empêche rien.

L’état d’urgence, une loi de plus qui vient déléguer des pouvoirs.

Par contre, au niveau des moyens, quoi de nouveau ?

Juste pour info, vous aurez quand même relevé que l’homme mis en cause dans le massacre de Nice n’était même pas fiché S.

A part ça, le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve appelle tous les français patriotes à rejoindre la réserve opérationnelle.

A part ça, l’Opération Sentinelles va se prolonger tout l’été.

A part ça, elle avait été mise en place pour renforcer le Plan Vigipirate en vigueur déjà depuis… années.

A part ça, la prolongation de l’état d’urgence est remise sur le tapis.

Et si vous vous ennuyez au fin fond de votre Creuse estivale en attendant que le goujon taquine, j’ai un petit exercice de vacances citoyen à vous proposer.

Ça ne vous dirait pas de m’aider à finir l’inventaire des individus placés en gardes à vue classées sans suite, lors des manif #LoiTravail dans toute la France depuis Février 2016 ?

Sûre que vous allez être impressionnés par l’ampleur des moyens mis en place.

Comment dîtes-vous ? Inversement proportionnels à leur efficacité ?

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite un bel été, loin de la foule, loin des manifestations, loin des rassemblements.

Loin des regroupements, loin des centres commerciaux, loin des parcs d’attraction.

Loin des foires, loin des monuments, loin des festivals… liste non exhaustive.

Reste donc plus qu’à compter sur les nombreux touristes qui ne sont pas encore connectés pour réanimer l’été français 2017.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.