Tous les goûts sont dans la nature - Crédit photo izart.fr
Tous les goûts sont dans la nature - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Tous les goûts sont dans la nature »

05/06/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Jeudi matin, bon pied bon oeil et bon anorak aussi, nous nous enfonçons dans les bois.

Au côtés de Marie-Claire Buffière, animatrice botanique et cueilleuse, c’est une nouvelle sortie de terrain.

A 725 m d’altitude, au Col du Chêne ou Col du Chatoux, c’est selon, sur la commune de Sainte Paule (69), il ne fait pas encore une température estivale.

Mais les fleurs sont toujours au rendez-vous, quelle que soit la saison !

Autour de nous, fleurit déjà l’Ornithogale des Pyrénées, Ornithogalum pyrenaicum.

Elle est connue également sous le nom de Dame de 11 heures, ou Blé des bois, Asperge sauvage et se consomme de la même façon.

Petite consigne à la quinzaine de participants de la sortie : on laisse toujours sur le lieu de sa cueillette 30% des plantes intactes.

Ceci afin de permettre à la plante de se renouveler.

Et aux divers papillons, abeilles et autres insectes butineurs de se nourrir.

Scarabée japonais
Scarabée japonais

Commençons par le Prunellier, Épinette ou Épine Noire, arbuste des plus singuliers.

Car il est le premier en fleurs au printemps.

Il ponctue la campagne de légères touffes blanches très caractéristiques.

Alors que les arbres environnants sont pour la plupart toujours sans feuille.

A cette époque de l’année, le fruit est en formation, et de vert va virer au bleu.

Couvert de pruine à l’automne, il aura bien profité du soleil de tous les mois traversés.

C’est donc un fruit très fortifiant qui se prête à nombre de recettes dans la tradition paysanne.

Gesse commune
Gesse commune

Notez que la Berce, autre plante commune qui pousse dans les environs, est une très bonne source de protéines.

Sa tige en renferme 18%.

Puis viennent la Raiponce, au bouton comestible, de goût si fin, et dont la racine est très nourrissante.

Tout comme les bulbes du Lis Martagon qui se consommaient autrefois en cas de disette.

Et puis j’ai ramassé sur un petit talus, les fruits de la Gesse commune, notre ancêtre du petit pois.

Qui ne se consomme que cuite ou germée, attention !

Et avec laquelle, le soir, pour mes invités, j’ai préparé un riz aux côtes de Berce, dont je vous donne bientôt la recette 😉

Pour tous ceux qui craignent les frimas de l’hiver, voilà l’Eupatoire à feuille de chanvre qui vient à leur secours.

Ainsi que la Benoîte dont on tire un vin fortifiant pour lutter contre les méfaits de la grippe.

Genet ailé
Genet ailé

Est-ce que le vent qui sévit ces jours vous donne des migraines ?

Alors l’Armoise en couronne autour de la tête est préconisée pour apaiser votre mal !

J’attends vos retours d’expérience 🙂

Arrêt pour une séance photo devant le Petit genet, ou Genet ailé, en pleine floraison jaune.

Pendant qu’autour je ramasse les pointes de ronces si tendres pour mes tisanes d’hiver contre la toux.

Pour la petite histoire, il paraît que ce matin-là nous avons identifié 83 espèces végétales différentes…

Si si quelqu’une les a comptées !

Quand je vous dis que rien ne vaut une sortie sur le terrain pour parfaire ses connaissances !

Bien à vous,

Isabelle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.