Un regard neuf sur du vieux - Crédit photo izart.fr
Un regard neuf sur du vieux - Crédit photo izart.fr

« Un regard neuf sur du vieux »

17/03/2015 Bonjour à toutes et à tous,

A force d’arpenter les couloirs d’hôpitaux ces derniers temps, et oui, c’est récurrent dans la Petite chronique cette affaire, cela m’a permis de réajuster quelques idées reçues bien ancrées.

Et en premier lieu, celle que la perte de mémoire va de paire avec le vieillissement.

Ben pas du tout.

Même si on a l’impression que cela affecte davantage les personnes âgées, ce n’est pas un symptôme lié à l’âge.

Pas plus que de se mélanger les pinceaux, ou de manifester de l’agressivité.

Des troubles du comportement peuvent exister depuis longtemps, mais être diagnostiqués au cours d’une hospitalisation tout à fait autre.

Et on parle bien là de maladie, et non pas de comportement aggravé par une soi-disant cause de vieillissement.

Ah parce que des pénibles et des râleurs, je vous rassure, on les retrouve à tout âge…

Pour preuve, jetez un oeil plus attentif à ceux qui vous entourent ou que vous retrouvez au travail.

Combien ont manifesté un comportement bienveillant à votre égard aujourd’hui ?

Alors je crois qu’il faut arrêter l’amalgame vieillesse = agressivité + amnésie + cerveau ramolli…

Là vous avez le pack complet, qui n’est pas à usage unique.

Parce que forte de ces affirmations, vous avez les chances de les reproduire à votre tour.

Ben oui, on vieillit chaque jour dans son enveloppe humaine, mais tout est prévu pour continuer de fonctionner à l’intérieur.

Pourvu qu’on entretienne la machine.

Alors arrêtons de prendre nos aînés pour de stupides mollusques, avec lesquels on est obligé de bêtifier version affectueuse.

La scène est affligeante pour une tierce personne comme pour la personne âgée.

Pas étonnant d’ailleurs, qu’elle se mette à répondre sur le même ton !

Et si vous n’êtes pas tout à fait convaincu, l’extraordinaire Rita Levi Montalcini changera sans doute votre regard.

Je vous invite à visionner ceci de toute urgence.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.