Un regard qui en dit long - Crédit photo izart.fr
Un regard qui en dit long - Crédit photo izart.fr

« Un regard qui en dit long »

09/04/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Un regard qui en dit long - Crédit photo izart.fr
Un regard qui en dit long – Crédit photo izart.fr

A quelques encablures de Pâques, voilà que commence la chasse d’un nouveau genre à Lyon.

Non, pas la traditionnelle chasse aux oeufs.

Depuis que l’artiste parisienne Intra Larue a essaimé ses oeuvres dans la capitale des Gaules, c’est le parcours obligé des branché-e-s de Street art.

Qui partent à la recherche de… seins.

Un regard qui en dit long, parce que ça y est, les voilà tout émoustillés nos pendants masculins !

Pensez donc, l’organe féminin qui orne les murs de Lyon par dizaines, ils en sont encore tout retournés 😉

Des seins, donc, pas par paires mais en solo, et en plâtre.

Pour les rendre impossibles à dérober, car ils se brisent dès la moindre tentative de décollement.

Mauvaise pioche pour les fétichistes

L’artiste, forte de sa neuf-centième réalisation, affirmait que lassée par le vandalisme et les tentatives de vol, elle les a volontairement fragilisées.

En parlant d’œuvres, je me souviens avoir franchement passé un bon moment avec R. en 2016, au MAC de Lyon.

Devant l’installation de Jean-Luc Parant intitulée 360 boules vues de loin, 360 boules vues d’un peu plus loin, 360 boules d’encore plus loin, 2004.

Ben oui, chacun-e son truc.

A propos de regard, j’avoue m’être également bien marrée en lisant l’article de Stéphan, interprète en LSF.

Sur son blog, le titre « Fuck you ! » traduisit l’interprète en langue des signes, relate un grand moment dans le monde de la traduction

A part ça, j’ai lancé un appel pour qui voudrait bien se prêter au moulage, en réponse à la suggestion d’un ami sur FB.

Oui, parce que Intra Larue effectue, paraît-il, des moulages sur son propre corps.

Et comme je faisais remarquer qu’aucun homme, à ma connaissance, n’avait donné une version masculine de la chose, il m’a été retourné cette réponse, d’où mon appel 🙂

Ben quoi, vous partiriez pas à la chasse au testicule vous ?

Bien à vous,

Isabelle

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.