Une grève contre la vie chère en Inde - Crédit photo izart.fr
Une grève contre la vie chère en Inde - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Une grève contre la vie chère en Inde »

10/01/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Nous venons d’essuyer une grève contre la vie chère en Inde, deux jours opération ville morte à Pondy.

Rien qu’à écouter les bruits de la ville on savait que le mouvement durait !

Ici tout s’anime de bonne heure, de très bonne heure même, aux environs de 4:00 du mat.

Parce qu’après, vient la chaleur et c’est plus compliqué pour accomplir les tâches de la vie quotidienne.

A 4 mois des élections, Modi, le Premier ministre indien joue aussi la carte de la tempérance.

Désireux évidemment de satisfaire les mécontent·e·s pour s’attirer des suffrages.

Sur fond de quotas privilégiant certaines castes défavorisées, comment satisfaire tout le monde ?

Surtout quand le concept de castes n’existe plus officiellement…

Incredible India aussi diverse, variée, colorée, bruyante, mouvante et multiple que les problèmes que tout cela engendre !

Mais quand je vous parle de ville morte, quasiment tous les restaurants ont tiré leurs rideaux de fer et les épiceries de même.

Quant à la Compagnie d’électricité elle aussi fermée, il faudra revenir un autre jour faire la queue pour payer la facture.

Je ne peux m’empêcher effectivement de penser aux gilets jaunes français quand je vois la mobilisation ici contre la vie chère…

Peut-être avez-vous lu ou entendu l’exploit réalisé par des femmes de l’état du Kerala en début d’année 2019 ?

En effet, bien que la loi les y autorise à présent, l’entrée sous escorte policière de deux femmes dans un sanctuaire hindou a provoqué l’émeute.

Elles ont ainsi formé une chaîne féminine de 620 km pour protester contre un patriarcat toujours très répressif…

L’inde est en bonne voie d’évolution 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.