Une histoire à la noix de coco - Crédit photo izart.fr
Une histoire à la noix de coco - Crédit photo izart.fr

« Une histoire à la noix de coco »

Vous avez aimé :
[Total : 2   Moyenne : 5/5]

21/02/2020 Bonjour à toutes et à tous,

A la base nous étions partis, avec J., pour avancer un peu ses affaires à Pondy.

Après le déjeuner en plein air, je voulais prendre un café, mais il me dit que nous le prendrions en route.

Qu’à cela ne tienne, nous avons enfourché la moto et pris la route.

Il faisait beau, il faisait chaud et sitôt arrivés en ville, nous avons fait un premier arrêt.

Manque de bol, thé et café n’étaient pas encore prêts.

Ou du moins si, mais uniquement sucrés et avec du lait.

J’aime le café noir et sans sucre, désolée mais c’est comme ça.

Alors nous sommes repartis à la recherche d’un autre établissement.

Le long de la route, nous avons acheté deux noix de coco à boire plus tard.

Toujours aussi peu souriante la marchande… j’me suis dit que la prochaine fois nous irions ailleurs.

Elle a mis trois coups de machette pour couper l’écorce au plus près.

Puis a noué les deux cocos entre elles, comme d’habitude, en coupant une partie de leurs fibres.

J. les a callées sur le guidon et nous sommes repartis en direction d’un autre café, le long de la Promenade.

Manque de bol, de loin, nous avons aperçu les grilles qui étaient tirées…

Alors que J. effectuait son virage pour repartir, une histoire à la noix de coco a brusquement changé le cours des choses.

Et déséquilibré la moto une première fois.

A la seconde, impossible de rétablir l’équilibre, la moto s’est carrément couchée, et nous dessous…

Je n’ai eu que le temps de poser mon bras au sol pour amortir la chute.

Des personnes sont précipitées pour relever la moto et nous dégager.

Je n’ai même pas eu le temps de sentir où j’avais mal que déjà on m’avait relevée !

J’ai senti ensuite la brûlure sur le coude et des ouvriers ont versé de l’eau dessus.

Après avoir rassuré toutes les personnes qui s’étaient précipitées pour nous venir en aide, nous nous sommes posés 5 minutes.

Histoire de boire une coco juste avant de repartir, mais renonçant au café ou au thé à l’unanimité cette fois.

Nous arrêtant en route au magasin de produits naturels pour trouver de quoi me soigner, je montrais alors ma plaie.

La gérante courut en rayon, ouvrit un flacon et me fit appliquer une préparation immédiatement.

Sans lavage préalable ni de mon doigt ni de mon coude 😱

Grande fut ma surprise, une fois arrivée à notre destination, de découvrir les indications mentionnées sur le flacon en question.

« SINUS OIL, cures sinus, nostril blockage, running nose, snoring, migraine and ear disorders ».

Selon la formule consacrée, promis, je vous tiens au courant…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.