Va falloir adoucir le thon - Crédit photo izart.fr
Va falloir adoucir le thon - Crédit photo izart.fr

“Va falloir adoucir le thon”

20/10/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Va falloir adoucir le thon - Crédit photo izart.fr
Va falloir adoucir le thon – Crédit photo izart.fr

J’ai failli écrire va falloir adoucir le thon qui est en vous 🙂 🙂 🙂

J’aurais pu aussi écrire le porc, c’est d’actualité…

Parce qu’avec la déferlante sur Tweeter du hastag #BalanceTonPorc on pourrait même monter un élevage porcin !

Ceci dit, je n’ai rien contre les thons ni les porcs, mais quant à l’expression gros thon ou gros porc, elle parle d’elle-même.

Et d’un seul coup le mot d’ordre s’est répandu sur les réseaux sociaux comme une trainée de poudre…

Soudain, c’est comme si toutes les femmes qui avaient subi au moins une fois dans leur vie un comportement insultant, méprisant, sexiste, violent, menaçant, déplacé, agressif se lâchaient et balançaient 🙁

La parole qui libère…

J’ai même lu des commentaires de mecs atterrés en prenant conscience du comportement de certains de leurs semblables.

Un de mes proches disait l’autre jour être conscient de certaines injustices dont les femmes sont les cibles, mais ne pas toujours savoir comment les contrer ou ne pas y contribuer.

Je lui répondais que sincèrement, aucun homme, fût-ce même avec la meilleure volonté, ne peut ressentir ce qu’une femme vit dans ses chairs quand elle lésée, diminuée, blessée, humiliée ou agressée à cause de sa féminité.

Donc autant qu’elles l’expriment elles-mêmes…

Et si une des meilleures façons c’était justement de le dire haut et fort, en commençant par se défouler sur les réseaux sociaux ?

Ah ben oui, parce que le conseil consistant à dire, va chez les flics porter plainte, ha ha ha !… Pardon, mais ça se voit que t’es un mec pour dire ça, toi !

Déjà que dans ton entourage, essaie de trouver le soutien d’une personne solidaire et courageuse de la gente masculine pour te venir en aide, quand bien même ce seraient des membres de ta famille ou des collègues de travail…

Alors imagine-toi demander de l’aide à des inconnus dans un commissariat de police !!!

“- Heu, m’sieur l’agent, je viens de me faire insulter… enfin traiter de pute parce que j’ai repoussé les avances d’un inconnu dans la rue…

– Tsss… non mais vous croyez que j’ai que ça à faire moi ? ou Racontez moi en détail ce qu’il s’est passé…”

Encore pire, le conseil qui consiste à dire que tout cela ne sert à rien… alors, subir et se taire, wow, quelle avancée vers plus de justice et de reconnaissance !

Plusieurs anecdotes fort désagréables me reviennent en tête.

Et je pense que très rares sont celles qui n’en auront pas un, deux, trois, quatre… bref des tas de faits identiques et fort désagréables à ressortir de derrière les fagots.

Ah ouais, de quoi faire un bon bûcher même 🙁

Quant aux gros thons et aux gros porcs là, bref, tous les gros balourds qui justifieront ces actes surtout en protestant bien fort, je voudrais juste vous dire que vous n’êtes ni drôles… ni drôles.

Vous êtes juste insultants et méprisants envers vos mères, vos épouses, vos filles.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Allez et bing ! prends toi ça dans le groin ! non mais… Sûr je voudrais bien savoir quelle femme n’a JAMAIS été agressée, violentée, injuriée, sifflée, (mal)traitée, touchée… ? ben pour l’instant je n’en connais pas ! même quand j’étais petite fille je me faisais déjà toucher les fesses dans le tram…
    Et en Inde, dans le bus qui fait la navette entre l’aéroport international de Delhi et le domestique, sur toutes les poignées de bus, il y avait un avertissement contre l’abus sexuel envers les enfants ! ça bouge de partout…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.