Voir la mer et oublier tout - Crédit photo izart.fr
Voir la mer et oublier tout - Crédit photo izart.fr

“Voir la mer et oublier tout”

04/06/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Voir la mer et oublier tout, c’était exactement ce qu’il me fallait ce soir de semaine.

Oublier la conversation échangée la veille, par exemple, avec l’employé du garage chargé de l’entretien de mon vélo.

Qui de messages en messages devenait de plus en désagréable et insistant.

Je ne voyais vraiment pas de quel chargeur de vélo il parlait et je n’en avais aucun à lui rendre !

Quant à savoir qui m’avait reçue le jour où j’avais porté mon vélo en réparation, aucun souvenir…

J’étais d’autant plus agacée qu’il me répondit que le chargeur en question… ne leur appartenait pas !

Voilà autre chose que je me dis, en début de soirée, alors que je jouais les questions/réponses en notant le déroulement de mes va et viens au garage depuis une semaine.

Possible qu’avec le lockdown et la réduction des effectifs de personnel une regrettable erreur ou un échange de matériel put se produire, mais moi je ne voyais pas…

A moins que quelqu’un se soit saisi de mon bien, à mon insu, pendant que mon vélo chargeait la nuit, au hasard ?

Je commençais alors à échafauder les possibilités les plus folles, mental quand tu t’y mets…

Mais basta, coupant cours au dialogue je concluais d’un ok, je verrai le lendemain avec le manager, et ne répondis plus.

Le lendemain matin, après mon passage au jardin, je me pointais à 9:00 pétantes au garage, et là… personne !

Bon, 15 après, mon interlocuteur se pointa et fit un petit defrief avec quelques collègues arrivés eux aussi, puis vint à ma rencontre.

A ma grande surprise, tout souriant, il me dit qu’il n’y avait aucun problème, que mon vélo était réparé et l’histoire du chargeur réglée !

Je fus tout aussi aimable avec lui, pensez donc, lui fit moi aussi mille courbettes et retins mon étonnement à la vue de ce que son collègue apportait.

Il déballa de sa boîte un chargeur tout neuf, même pas encore marqué au nom de l’entreprise !

Je fis remarquer que je viendrai dès que possible pour ce faire, afin d’éviter tout problème…

Ceci dit, à peine repartie avec mon e-bike, je m’empressai de sortir ledit chargeur de mes sacoches et le pris en photo recto-verso… on sait jamais !

Allez, pour le fun, j’ajoute une petite vidéo sur laquelle j’ai eu la surprise de me voir apparaître, pédalant de bon cœur… ouvrez l’oeil !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.