Allo ici radio crapaud - Crédit photo izart.fr
Allo ici radio crapaud - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Allo ici radio crapaud »

05/02/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Allo ici radio crapaud…

Je vais vous refaire le coup du prince charmant pour la deuxième semaine de sauvetage consécutive.

Mais alors là, pas un chant d’amour à l’horizon, si ce n’est celui des oiseaux pour lesquels le printemps est bel et bien là !

Les bénévoles sont toujours présents sur le site de Dardilly (69) pour la transhumance des crapauds.

Et les habitants du quartier reconnaissent aisément les brigades de choc armées de seaux, qui balaient les routes de leurs lampes de poche et gilets fluo.

La nuit tarde à venir, les crapauds sont sans doute encore tapis dans leurs cachettes, ils ne vont pas tarder à sortir pour tenter de regagner la mare.

Mais pour cela, il leur faudra traverser les routes à leurs risques et périls…

Et sur la feuille de route, nous comptabilisons aussi, hélas, les crapauds écrasés 🙁

L’opération de sauvetage ; qui dure plus d’un mois, n’est pas au plus fort de son activité ce soir-là.

En effet, les baisses de températures enregistrées ces derniers jours calment les ardeurs des amphibiens pour la délicate épreuve de ponte des oeufs.

Carrefour
Carrefour

Ces temps, notre intervention se limite à une paire d’heures chaque soir, mais en pleine activité batracienne, il faut bien rester le double de temps.

Mais pour l’heure, c’est l’activité automobile qui, en plein boum.

Et le ballet des sorties de bureau et des retours à la maison envahit les routes vers 18:30…

Même si la population locale connait donc le rôle des sauveteurs de crapauds, ça n’a pas empêché une dame de s’arrêter.

Et de demander si nous étions à la recherche d’un enfant perdu !

Allo, ici radio cata, la radio de quoi, de quoi…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.