Attention à la nouvelle épidémie - Crédit photo izart.fr
Attention à la nouvelle épidémie - Crédit photo izart.fr

« Attention à la nouvelle épidémie »

12/04/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Attention à la nouvelle épidémie - Crédit photo izart.fr
Attention à la nouvelle épidémie – Crédit photo izart.fr

Attention à la nouvelle épidémie qu’il me dit au bout du fil, alors que je l’avertis de notre passage le lendemain.

Comme je lui demande plus d’information, il me dit avoir bien compris les allusions faites à ce sujet, même si tout est évoqué à demi-mots à la Résidence

Je persiste à vouloir en savoir plus, mais il rétorque qu’il veut simplement m’informer au cas je casse ma pipe dans la nuit, à cause des virus, tu comprends 🙁

Ben non, justement, je ne comprends rien !

Coup de fil au personnel de service à l’étage dans la foulée, mais non… rien de particulier.

Juste un peu plus de confusion dans sa tête…

Maman, tu t’es encore fait avoir… me rétorque J. qui a prévu de m’accompagner à la visite du lendemain.

Mais bon, comment dire, il suffit de neuf fausses alertes et d’une qui soit réelle…

C’est vrai que la dernière fois, j’ai été assez étonnée de l’entendre dire, à 88 ans, qu’on lui avait proposé d’acquérir un petit T3, et ce n’était pas pour lui déplaire.

Et qu’il allait y réfléchir !

Dans le couloir de l’EHPAD, une dame nous accroche au passage.

« – S’il vous plaît, je suis enfermée, on ne veut pas me laisser sortir, à l’aide ! à l’aide !…

– Mais non, regardez, vous vous promenez dans les étages, là 🙂

– Vous n’allez pas pouvoir ressortir non plus !

– Ah ben si, on va ressortir nous » répond J. en souriant.

Arrive une soignante qui embarque gentiment Madame par le bras, et la promène avec elle dans l’étage, tout en distribuant le goûter.

Par contre, de notre côté, les invasions de virus font rage, ainsi que les tracasseries en tout genre…

Grâce aux explications du personnel, j’apprends que papa s’égare de plus en plus lors de ses balades à l’extérieur.

Et qu’il lui est demandé d’être plus attentif à ses heures de rentrée, puisqu’il sort matin ET soir, depuis l’arrivée du beau temps

Pas de retour après l’heure du souper, vous savez, hein, on s’inquiète, nous, de ne pas vous voir revenir, lui répète la soignante, ce qui le contrarie davantage 🙁

Nous constatons avec J. qu’il perd malheureusement aussi notion du temps, même avec sa montre au bras.

C’est sans doute pour cela que nous nous faisons engueuler en arrivant, pourtant bien à l’heure convenue avec lui la veille…

« – Ah, vous voilà quand même ! La prochaine fois, je me tire sans vous… depuis le temps que je vous attends… vous exagérez !

– Ok… Bonjour papa, comment ça va aujourd’hui ?

– … »

En partant, il n’est pas peu fier de nous montrer comment il a fixé ses baskets pour ne pas les perdre, avec laçage dessous…

Sacré papa, on a bien rigolé pour le coup !

Va y avoir du sport pour défaire les nœuds par contre…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.