Au Club des Viscérales - Crédit photo izart.fr
Au Club des Viscérales - Crédit photo izart.fr

« Au Club des Viscérales »

29/01/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Au Club des Viscérales - Crédit photo izart.fr
Au Club des Viscérales – Crédit photo izart.fr

Viscéral : Qui vient des profondeurs de l’être – Larousse

Avec A.M., quasiment chaque semaine, nous partageons un café au Club des Viscérales.

A nous les débats joyeux et enthousiastes sur les profondeurs de l’être.

Hélas, souvent nous buggons sur sa superficialité (de l’être)…

Bugg : Anomalie de fonctionnement – Wiki

Et ce jour-là, j’en avais après une certaine catégorie de la population.

Vous savez, ceux qui affichent leur pedigree genre Je sais tout moi Madame, parce que j’étais ingénieur, chercheur, directeur blablabla..

Alors déjà j’ai envie de leur répondre qu’on vit en 2016, et que c’est dommage pour leurs neurones qu’ils aient bloqué à la date de leur départ en retraite.

Ça fait déjà un bail pour certains 🙁

Ah ben oui, vous n’avez pas remarqué qu’ils n’ont rien d’autre à raconter depuis.

A croire qu’ils n’existent plus après, qu’ils n’existent qu’à travers leur vie de Has-been

J’ai souvent envie de l’ouvrir pour leur dire qu’il s’en est passé des choses depuis !

Oui, je sais, des fois j’y mets pas la forme, mais après tout, ils m’ont cherchée, ils me trouvent ?

Et oui, y’a pas eu que des génies, des savants, des cultivés et des érudits le siècle dernier.

Si si, le monde continue d’en pondre de temps en temps, je vous rassure 🙂

Ils s’appellent Steve Jobs, Paul Duan, Mark Zuckerberg, Julie de Muer, Aaron Schwarz ou Julian Assange…

Evidemment, vous ne pouvez pas tous les connaître, sans doute parce qu’ils font partie d’une autre ère, celle du numérique.

Ah, non, ce n’est pas dangereux le Net, mon fils se porte bien, merci.

Sûr en tous cas qu’on a pris des années de retard en France, avec ce genre d’à priori…

Ah ça y est, voilà qu’ils me ressortent leur discours éculé de dinosaures, de quand ils sont à cours d’argument !

LE NUCLEAIRE ! IL N’Y A QUE CA DE VRAI POUR S’EN SORTIR MA BRAVE DAAAAAAMEEEEE !!!

Bon, faut pas leur en vouloir, c’est encore ceux du siècle dernier qui la ramènent, oui, ceux qui avaient tout misé sur le nucléaire.

Adieu veaux, vaches, cochons irradiés

Depuis, il y a eu les accidents de Tchernobyl, Fukushima, et ces jours Bure, chez nous, en France.

Ce n’est pas faute de continuer à tirer la sonnette d’alarme 🙁

Depuis, EDF décomposée en erdf, annonce 4000 suppressions de postes, auxquels s’ajoute 1,37 milliard d’Euros à restituer à l’état, le tout lié à son plus bas historique du côté de la bourse

Et encore, je ne vous ai pas reparlé d’ITER en Finlande, mais je vous laisse le soin d’éplucher vous-mêmes les excellents rapports de l’Observatoire du nucléaire 🙂

Je pense que vous allez être quitte pour l’insomnie si vous lisez tout ça avant de passer au lit…

Mais si préférez faire de beaux rêves, lisez plutôt cet article de The Ecologist qui titre : De la Chine à l’Europe, le nucléaire est en train de perdre la course à l’énergie aux énergies renouvelables.

Quid de comment être moins ringard dans les soirées et d’éviter (aussi) de dire des (grosses) conneries au sujet de l’Allemagne et de sa politique énergétique 😉

Ben voilà, on s’est bien marrée avec A.M. lors de ce dernier Club des Viscérales, vous nous rejoignez la semaine prochaine ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.