« Balthazar, le mage noir, victime d’enlèvement »

28/12/2013 Bonjour à toutes et à tous,

A Saint-Jean
A Saint-Jean

La pluie s’était calmée en fin d’après-midi, ayant elle-même calmé le vent.

Les rues étaient quasiment désertes et il faisait bon circuler en ville, le gros rush précédent les fêtes était passé.

Mais tous ces préparatifs, ainsi que les intempéries des derniers jours, nous avaient confinés à l’intérieur, et nous avions besoin d’aller marcher un peu, comme disait S. avec qui je suis sortie changer d’air.

Nous avons poussé la porte de l’Eglise Saint-Bruno-Les-Chartreux, la seule église baroque de Lyon, qui présente l’un des plus beaux autels à baldaquins de France, réalisé par Servandoni au XVIIIe siècle, contrastant de beauté avec la sobriété des chapelles latérales.

Inspirée d’une tradition de la même époque, cette église accueille une crèche napolitaine, référencée sur le chemin des crèchesavec plus de 90 personnages.

En effet, durant la période des fêtes de fin d’année, plus de 25 crèches dans, et autour de Lyon, sont recensées et permettent d’en admirer l’originalité.

Un seul regret, les photos et films étant interdits pour cette crèche, je ne pourrai vous montrer aucun des détails de son extraordinaire diversité, et contribuer par là-même à accroître sa réputation, comme pour tous les événements qui ont largement bénéficié de ce relai de partage sans frontière qu’offre maintenant le Net…

Mouton, crèche de St Georges
Mouton, crèche de St Georges

Puis, voulant nous rendre à la Basilique Saint-Martin-d’Ainay, nous nous heurtons à la porte close…

Attention donc à bien préparer votre visite, toutes les églises ne présentant pas la même amplitude d’ouverture.

Après avoir franchi la Saône par la Passerelle Abbé Couturier, nous poursuivons notre promenade par l’Eglise Saint Georges, dont le porche grand ouvert invite à la visite.

Et inspire d’emblée la convivialité quand nous croisons l’aimable curé qui parcourt les allées, tout comme le mouton de cire dans la crèche, au sourire si doux 🙂

La dernière visite, horaires obligent, nous emmènera à la Cathédrale Saint Jean, où un curieux écriteau nous attend :

Nous avons le regret de vous informer que le troisième roi mages a été dérobé ! A travers la grille !

Crèche de Saint-Jean
Crèche de Saint-Jean

Ainsi donc, Balthazar, le mage noir, victime d’enlèvement !

Sentant une présence dans mon dos, j’ai tourné la tête et découvert un magnifique dromadaire, qui plus est, de belle stature, tout harnaché, qui attendait dans un coin de la chapelle.

J’ai eu la curieuse intuition, que celui-ci, en retrait de la crèche, devait en savoir long.

A moins que…

Bien à vous,

Isabelle

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ecoJYRQjCuQ[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.