Come and live here - Crédit photo izart.fr
Come and live here - Crédit photo izart.fr

« Come and live here »

18/01/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Come and live here - Crédit photo izart.fr
Come and live here – Crédit photo izart.fr

Come and live here !*… qu’elle me lance, tout sourire de l’autre côté de l’écran !

De l’autre côté, c’est à dire en Inde, où J. et G. s’activent pour faire le barbecue, short et tee-shirt de circonstance, autour du  logement qu’ils proposent maintenant sur Airbnb.

Oui, je vous donne le lien ASAP 😉

Ah, N. quelle pépite j’ai rencontrée, lors de mon séjour indien !

A peine plus de vingt ans, une sacrée femme déjà et une pêche d’enfer malgré tout.

Malgré tout, c’est à dire douze heures de train pour aller chercher son chèque mille bornes plus loin, à Delhi, en paiement de l’emploi qui lui a été confié au… Bouthan la dernière fois !

Là-bas, durant une semaine ou deux, elle aura donné des cours de self-défense aux femmes ou d’éducation sexuelle à la population, c’est selon le programme de l’ONG qui la mandate ponctuellement.

Mais pour l’instant, cela fait plusieurs heures qu’elle attend en gare de Pondy, en direction de Delhi, cause retard de train, pour retirer ce fameux chèque.

Et elle devra y retourner une seconde fois pour récupérer l’autre moitié de son salaire, dès qu’il sera tombé…

Malgré tout, cela veut dire aussi un changement de vie radicale, en quittant sa famille où elle a reçu une éducation musulmane.

Malgré tout, c’est aussi sa non-pratique de la langue anglaise qu’elle a parfaitement maîtrisée au bout de deux ans, après être partie du Nord pour vivre au Sud du pays.

Malgré tout, ça veut dire aussi partager la vie d’un européen, sans autre forme de contrat.

Loin, très loin des pratiques en vigueur dans le pays…

Et même proposer des nuits en couchsurfing dans son appartement.

Ou encore organiser des cours de karaté sur la terrasse de l’immeuble, en qualité de professeure diplômée !

Et si je vous disais aussi qu’elle dessine les patrons de ses robes, puis court avec son tissu se les faire couper chez le tailleur dans la journée, incredible N. !

And then Johnny will marry here and you will also come to live in Tamil Nadu next to him**… qu’elle insiste encore, en anticipant de la suite 🙂

Franchement, j’échangerai bien le froid d’ici contre une petite rengaine dans le hamac, à me la couler douce…

Bien à vous,

Isabelle

*Viens vivre ici !

**Et alors J. se mariera ici et tu viendras vivre aussi dans le Tamil Nadu à côté de lui…

2 Commentaires

  1. et bien ton J. n’a qu’à bien se tenir car on dirait bien qu’elle sait ce qu’elle veut la petite demoiselle ! Alors pas de faux pas… car il y a quand même une culture, des traditions dont elle a hérité malgré elle, et pour elle bien sûr que la belle-mère doit être là pour régenter la maison ! Ha, ha, je te vois bien en belle-mère indienne ! 🙂
    Bon, tu n’as pas intérêt… et je t’y vois mal ! chacun chez soi et Shiva pour tous !

    • Ah mais non, je te rassure, c’est pas la promise la super-woman dont j’ai dressé le portrait, c’est celle du copain !!! Et puis alors moi dans le rôle de la belle-mère indienne à tout régenter, bonne blague, tiens, même pas en France 🙂 Oui c’est ça Shiva pour toutes et tous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.