Petite chronique de cure 1 - Crédit photo izart.fr
Petite chronique de cure 1 - Crédit photo izart.fr

« Petite chronique de cure 1 »

26/10/2011  Bonjour chers lecteurs de la petite chronique de cure 1… et merci de suivre cette actu si fournie du Boulou (66) (Mise à jour le 30/03/2016)

Aujourd’hui, Petite chronique de cure 1, et 8e jour de cure !

Il me fallait bien tout ça, une semaine, pour me remettre de ces changements dans ma vie.

De stressant les premiers jours, les soins me sont devenus familiers.

Il n’y a que les piqûres dans la main et dans le poignet que je n’arrive pas à digérer…

Mais il parait que l’injection de gaz sous la peau ça aide à faire passer la maladie de Raynaud.

Vous savez le doigt mort, tout blanc au cœur de l’hiver, alors si c’est pour le guérir ok.

A part ça j’en ai marre aussi de voir défiler de vieux gros bides.

Je sais, c’est pas charitable.

Mais c’est encore plus cool que la plage pour combattre ses complexes, à croire qu’ils font des concours de gros bides…

C’est ça ou les 40 pots de confiture de coings de la voisine alsacienne dont je sais aussi qu’elle ne parlait que l’alsacien en entrant à l’école primaire.

Ou la polyarthrite et le double pontage coronarien de la parisienne, au choix.

Ensuite je n’arrive pas à faire partir ce p….. de flash que j’ai eu en entrant dans les cabines des Thermes.

J’ai cherché sur le Net d’où remontait cette mémoire de gens exilés, et ça va je ne suis pas encore folle, juste très réceptive.

Et pour ceux à qui je n’en ai pas encore parlé et qui veulent en savoir plus, lire ici l’Histoire du Boulou, fixée sur la pellicule par Louis-François Imbert.

Heureusement que je peux me ruer sur le PC quand la connection se fait.

C’est-à-dire le matin de 6:00 à 8:00 et le soir après minuit en gros (coutume locale ici on fait tout en gros).

Donc j’envoie des mails qui partent quand ils peuvent, excusez pour le décalage entre les infos et la date d’envoi 🙂

Ma cohabitation avec ma chère amie – de 22 ans mon aînée elle l’a revendiqué – devient pénible avec le temps.

Car oui, on fait quasiment bungalow commun H24.

Alors pour ceux et celles à qui s’adresse ce mail et qui me connaissent, pour sûr, je fais des travaux pratiques de diplomatie.

Au moment où j’écris nous avons pris chacune nos quartiers du soir avant le repas commun,.

Evidemment que faire dans un mobile-home par temps de pluie un soir de novembre ?

Que faire, un peu fatiguées par la cure, un peu tendues par une pratique différente de la cuisine et du ravitaillement ?

Et comment faire encore, avec 3 générations qui nous séparent au moins, pour parler politique, éducation et culture ?

Bon j’ai dégoté un tour à Barcelone dimanche prochain en car du Conseil Général à 35 € et visite guidée.

Départ 7:00 du mat, bonne initiative, je sais 🙂

Parce que j’ai oublié de vous dire que le dimanche c’est relâche aux Thermes, ouf !

Bises à toutes et à tous, suite au prochain épisode !
Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.