Et vive le foie gras canadien - Crédit photo izart.fr
Et vive le foie gras canadien - Crédit photo izart.fr

« Et vive le foie gras canadien »

25/02/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Et vive le foie gras canadien - Crédit photo izart.fr
Et vive le foie gras canadien – Crédit photo izart.fr

Et vive le foie gras canadien !

Pourquoi donc, allez-vous me demander ?

Tout commence un certain mercredi 15 Février 2017, lorsque le parlement européen ratifie largement le CETA.

Oui, d’accord, ça n’a pas déchaîné la presse.

On y parlait bien plus en détail du match de foot qui opposait le Bayern à Arsenal, par exemple, ou le Real à Naples…

Le CETA, donc, ratifié par le parlement européen permettra, en raccourci, de libéraliser les marchés financiers et la concurrence entre le Canada et l’UE.

Bravo donc aux signataires du traité qui vont ainsi permettre aux éleveurs canadiens de palmipèdes de se lancer dans l’exportation du foie gras sans plus attendre 🙂

Ben oui, la grippe aviaire, qui s’est déclarée dans les élevages intensifs de canards du Sud-Ouest de la France a préparé le terrain.

Le ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, annonçait lundi 21 Février, dans un premier temps, qu’à titre PRÉVENTIF, il serait procédé à l’abattage de 600.000 canards.

Puis le chiffre est tombé à 360.000, toujours dans la même matinée.

Et les 240.000 restants ?

Ils iront, dixit le ministre, jusqu’au bout de l’enfer de la chaîne de production, pour finir dans votre assiette, foie gras, cassoulet, magrets, que sais-je… avant la mise en place de mesures sanitaires 🙂

Ça fait envie non ? Miam miam miam !

Mais bon, pas trop d’inquiétude pour les pauvres éleveurs : des indemnités vont leur être versées dès le mois de Mars.

On est rodé au ministère, avec le scénario de l’année dernière qui fait son come-back

Oh… la bagatelle de quelques dizaines de millions d’euros, a d’ores et déjà promis le ministre de l’agriculture, soit entre 8 et 10€ par canard abattu 😉

Bon, résumons-nous, on tue selon le principe de précaution des centaines de milliers de canards consommables, et on indemnise à coup de millions d’euros leurs propriétaires.

Ça ne vous choque pas vous, cette logique ???

A part ça, qui a une idée sur les mesures qu’on pourrait mettre en place en 2017, pour éviter de retrouver 501 morts de la rue en France, recensés pour l’année 2016 ?

Petite parenthèse en parlant de morts, ce 19 Février 2017, décédait Xavier Beulin, président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA).

Fervent défenseur de l’agriculture intensive, il disait lui-même que les 5,7% de SAU françaises cultivées en bio, soit 1,5 millions d’hectares, ne méritaient même pas d’attirer l’attention.

Evidemment, quand on est soi-même à la tête de 500 hectares de cultures céréalières et légumineuses…

A part ça et si vous tenez toujours à en manger, réservez sans plus tarder votre foie gras canadien pour l’hiver 2017 !

Bien à vous,

Isabelle

Info de dernière minute, un cas de grippe aviaire suspecté dans le Rhône, chez un particulier, donc sa dizaine d’oies, selon le principe de précaution, vont être abattues.

2 Commentaires

  1. on vit dans un monde de fous… organisé par les politiques et tous les lobbies. Quand est-ce qu’il y aura 6 mois de stages obligatoires pour tous les étudiants des grandes écoles prestigieuses du type ENA, Polytechnique, etc dans des associations humanitaires pour qu’ils aient au moins une petite idée du monde qui vit à côté d’eux ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.