Ici les Incroyables Comestibles - Crédit photo izart.fr
Ici les Incroyables Comestibles - Crédit photo izart.fr

« Ici les Incroyables Comestibles »

24/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Ici les Incroyables Comestibles - Crédit photo izart.fr
Ici les Incroyables Comestibles – Crédit photo izart.fr

Ici les Incroyables Comestibles !

Nous voilà nouvellement installés à Civrieux d’Azergues, lieu-dit Les Verchères.

Hier, mardi 23 Février 2016, à 16:30 pétantes, les plantations étaient finies et les outils rangés.

Nous, c’est à dire un pêcher et deux figuiers ; nés et bichonnés jusqu’à ce jour dans le quartier-même, qui avons bénéficié de l’initiative de nos deux marraines pour grandir parmi vous.

Enfin, l’affirmation dessus est presque vrai, au détail près qu’un des figuiers a séjourné deux ans sous le soleil de Marseille.

Avant de retrouver le sol de sa terre natale, dans les valises de J…

Nous allons maintenant être couvés des yeux par tous les habitants du quartier qui vont guetter l’éclosion de nos premières fleurs.

Et qui fleurs dit fruits, que nous leur offrirons généreusement sous peu 🙂

Nous sommes tellement impatients de vous donner des pêches et des figues à déguster en famille, assis à l’ombre de nos feuillages !

Ici les Incroyables Comestibles 2 - Crédit photo izart.frIci les Incroyables Comestibles 2 - Crédit photo izart.fr
Ici les Incroyables Comestibles 2 – Crédit photo izart.fr

Pour arriver à ce magnifique jour du 23 Février, il y a eu pas mal de cogitation dans l’air, et nous allons un peu vous dévoiler ce qui se tramait avant.

Le premier constat de nos marraines a été de déplorer en Août, la mort liée à la sécheresse de plusieurs de nos congénères dans le quartier.

Ensuite, pour l’histoire, nous avons grandi, l’un plaqué contre un mur et sous une fenêtre, l’autre coincé entre une bouche d’égout et une dalle de jardin, et le troisième dans un pot de fleurs… pas le rêve de notre vie d’arbre !

L’idée de A.M. et I., nos bonnes fées, a germé doucement, et l’envie de redonner une place belle à leur environnement et celui des voisines et voisins, est née.

Et après plusieurs échanges fructueux autour de la forme de leur action, elles ont adressé un courrier explicite à la mairie, gestionnaire des espaces publics, au même titre que tout citoyen du village.

Pour argumenter leur intention de nous offrir à tous trois le meilleur cadre, elles ont expliqué que nous étions natifs de ce même village et serions vecteurs de lien social, grâce à notre présence et notre générosité.

Elles demandèrent aussi que sur ce même lieu, soit procédé à l’enlèvement des arbres qui avaient cessé de vivre.

Un très bon retour à leur proposition, suivi de l’évacuation des souches en décembre, leur a permis de d’envisager allègrement les choses dès le printemps.

La poursuite du projet s’est faite avec le choix de la date pour notre implantation, pas un hasard, vous vous en doutez bien !

Nos deux marraines ont longuement étudié les phases de la lune pour que notre installation soit au top !

Pleuvra, pleuvra pas ? Gèlera, gèlera pas ? Neigera, neigera pas ?

Lune descendante, jour fruit, le calendrier lunaire de ce mardi avait tout pour nous plaire.

Ici les Incroyables Comestibles 3 - Crédit photo izart.fr
Ici les Incroyables Comestibles 3 – Crédit photo izart.fr

S’il ne pleut pas, on plante cet aprem ?… Ok s’il ne pleut pas, c’est pas le moment de reprendre froid… Début d’ap ?… OK !… 14:30 c’est bon ? Juste le temps de manger un bout !

A peine sortis de terre, sans traumatisme et par quatre coups de bêches experts, nous avons posé dans les bras de nos marraines, officiellement, sous le panneau du village.

Merci à D. qui nous a conduits jusque là, en voiture s’il vous plaît, et à même pris les photos 😉

La scène a été immortalisée pour figurer sur les réseaux sociaux et viendra relayer l’initiative locale, paraît qu’une des marraines se débrouille pas mal avec tout ça.

Et puis quand il a commencé à tomber une petite pluie fine mais pénétrante le soir, nous, on trônait au milieu de notre petit grillage vert tout neuf pour-pas-que-les-chats-y-nous-embêtent.

Le tuteur avait été bien accroché au grillage, le lien bien noué autour du tuteur, notre tronc bien soutenu par le lien…

Et on a même eu droit à de jolies étiquettes comme dans les vrais magasins, mais réalisées maison avec amour, les nôtres ♥

Ce n’est pas un secret pour nous autres les arbres que tout ne se réalise que grâce et par l’amour.

Regardez simplement tout ce que nous vous offrons en partage et sans condition…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.