Je ne savais pas que j'en étais capable - Crédit photo izart.fr
Je ne savais pas que j'en étais capable - Crédit photo izart.fr

« Je ne savais pas que j’en étais capable »


Vous avez aimé :
[Total : 3   Moyenne : 5/5]


03/07/2020 Bonjour à toutes et à tous,

J’ai rigolé une fois.

Puis deux, trois, même 4 🤣🤣🤣🤣

J’suis trop forte…

Fais donc pas tant ta maline.

Ah j’le connais par cœur ce refrain.

Il tombe toujours comme un couperet au moment où je réussis quelque chose là où les autres ont échoué ou jamais tenté…

Moi-même, je ne savais pas que j’en étais capable.

N’empêche que j’y ai passé tout l’après-midi.

Entre bug, uplaod impossibles et coupures d’électricité.

Mais j’ai réussi à me débrouiller toute seule… enfin presque.

Après avoir appelé le Consulat, contacté L. qui n’était pas dispo, puis demandé à J. une traduction en anglais.

Faut dire que ça fait exactement une semaine que je peste contre cette maudite extension de séjour dont j’ai réitéré la demande.

Et que dans un premier temps on me REdemande une copie de visa et de certificat de résidence déjà fournis…

Puis arrive alors une notification validant ma demande, yes !

Immédiatement suivie d’une clarification request à laquelle je réponds à nouveau sans sourciller.

Mais quand suite à ça on m’informe que des extra documents are requiested je vois rouge…

« – Ah mais ça c’est normal qu’on vous le demande une fois, deux fois, trois fois… me répond alors l’aimable employé du Consulat de France !
– Je m’excuse d’avance pour mon anglais…
– Pas de souci, ça ne fait rien, lisez-moi la demande en anglais je connais par cœur leurs formulaires, je vais pouvoir vous répondre. »

Franchement, quand on vous demande ce genre de précisions, en outre jamais rencontrée auparavant…

1/Self request letter for the service required with period and details of your stay and places visited after your latest arrival
2/Electronic travel authority

« – Ah oui mais c’est tout simple… vous allez faire une lettre stipulant vous êtes à tel endroit depuis telle date et que vous ne pouvez pas quitter l’Inde pour cause de vols supprimés en raison du COVID c’est pas plus compliqué !
– Super, merci !
– Et vous mentionnez bien votre numéro de passeport, votre nationalité française, le service FRRO concerné…
– Oh, merci beaucoup pour votre aide. »

Lettre rédigée illico en français puis expédiée dans la foulée à J. donc, pour la traduction en anglais.

Simultanée si possible pour que j’envoie le tout dans l’instant…

Ah oui, il faut que j’installe Google Docs avant tout…

Heu… comment ça marche déjà ?… ah oui, convertir ensuite en PDF… puis enregistrer dans Drive.

Les ami·e·s, j’suis une super pro !

Et oui, ça me fait RIRE en plus !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.