Home » Blog » Petite chronique « Je peux pas je voyage…

Petite chronique « Je peux pas je voyage…

« Je peux pas je voyage »

07/01/2018 Bonjour à toutes et à tous,

Je peux pas je voyage - Crédit photo izart.fr

Je peux pas je voyage – Crédit photo izart.fr

Je peux pas je voyage, qu’il a répondu à l’invitation…

Pourtant, l’événement était prévu de longue date.

Cependant, faire l’aller-retour depuis l’Inde dans le week-end, c’était pas tout à fait réalisable.

Alors il a écrit sur Messenger M. et A., ici D., Via l’internet, je vous souhaite un très très heureux mariage, ça fait étrange, tu crois que ça c’est déjà fait un mariage 2.0 à St Cloud ? A bientôt les mariés, Happy Wedding 2.0

Moi, à l’heure de la cérémonie, c’est à dire à 10:30, je me suis connectée avec l’indien en question, via mon téléphone.

Non, non, pas besoin d’artillerie lourde.

Et depuis Pondy donc, W. et J. alias D., dans son plus beau costume, tous deux religieusement assis sur leur natte devant le PC, ont assisté à l’événement en direct 🙂

Je sais, suis trop balaise 🙂 🙂 🙂

Ben quoi, fallait bien que toute la famille soit réunie pour l’ouverture des festivités de l’année 2018, et ce, quelle que soit la distance !

Même si le matin, dès 8:00, la pression était maximale, alors que B., la tête sous l’abat-jour palot, demandait à Br. si elle n’était pas jaune, en appliquant son fond de teint à l’aveuglette…

Et que Br., pour commencer à mettre de l’ambiance, lui a répondu Ah pourquoi jaune ? Je croyais que marron c’était ton teint naturel 🙂

Et que moi-même j’ai eu droit à la séance maquillage, léger, léger, léger, après le shampooing-brush-à-l’arrach…

Ensuite, à H-1, il a fallu passer faire les essayages de costumes, de pantalons, de nœuds-pap, de ceintures, de chemises, de chaussures, de chemises, de chaussures, de pochettes, de nœuds-pap, de pantalons, de chemises…

Et puis, devant la mairie, il a fallu se glisser derrière le groupe des mariés taïwanais dont les invité·e·s grelottaient, sans doute fraîchement débarqués le jour-même.

Et devant la communauté des mariés musulmans.

Et puis tout le monde a versé sa larme, applaudi, re-versé sa larme quand ils se sont dit OUI, re-applaudi et puis on est descendu par un escalier, pendant que de l’autre montait le cortège des taïwanais 🙂

Bon, sauf que le manège a un peu duré parce que nous on voulait faire une photo de groupe en contre-plongée dans les escaliers mais que du coup on en bloquait l’accès…

Et comme les mariages s’enchaînent à raison de 30 mn par couple de marié·e·s à Saint-Cloud, ça a fait un peu de bazar dans le hall de la mairie 🙁

Mais en tous cas, pas autant que les gamins qui hurlaient dans le hall pendant NOTRE cérémonie, au point que V. s’est soudain levé pour fermer les portes de la salle des mariages.

Et que l’adjointe de fonction lui a rappelé, gentiment certes, la loi face à cet acte public qui se pratique donc PORTES OUVERTES à tout public.

Sur ce, V. pris en flag devant le peuple et devant l’élue a cru judicieux de rajouter que c’était à cause des gosses qui gueulaient dehors 🙂

Ah… moi… quand j’ai vu A. et M. offrir leurs plus beaux sourires aux familles et ami·e·s rassemblé·e·s, je me suis dit un truc tout bête… C’EST BEAU L’AMOUR ❤️❤️

Bien à vous,

Isabelle

Isabelle alias Mam's

    « Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons : Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

    4 Comments

    1. Bijoliane dit :

      Sont beaux les mariés ! et pas à dire, les nouvelles technologies c’est quand même super quand on les utilise à bon escient… Un siècle avant tu aurais envoyé un câble.. maintenant c’est juste un coup de fil… finalement seul le diamètre a changé !

      0
    2. lullu dit :

      Les voila bien marié-e-s … et toi bientôt grand-e-m-p-ère !
      félicitation-ne-s !

      0

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Petite chronique « Je p…

    par Isabelle alias Mam's Temps de lecture : 3 min
    4