Je suis née quelque part - Crédit photo izart.fr
Je suis née quelque part - Crédit photo izart.fr

« Je suis née quelque part »

Vous avez aimé :

18/08/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Je suis née quelque part, répéta t-elle à nouveau.

A ce moment-là, je compris.

Pas plus que nous elle ne savait où elle était née, à l’évidence…

Née quelque part en Inde, Somewhere.

Non, Somewhere ce n’est pas le nom d’une ville où d’une région comme nous le pensions au début !

Ce n’était pas plus une devinette qu’elle nous lançait comme une pirouette, entre deux plaisanteries échangées juste avant.

Ne pas connaître ses parents ni le lieu de sa naissance, oui, c’est possible ici, au milieu d’un 1,6 milliards d’habitant·e·s.

Alors on a clos le débat à propos de ses origines et continué de hâcher menu les raisins secs, les cajous et les cacahuètes.

Nous avons repris aussi nos rires et le fil de la vie, tout comme elle a continué à dispatcher les rôles, ce qui me faisait bien rigoler.

Faut dire qu’on en voyait défiler du monde qui poussait la porte de la cuisine pour proposer son aide.

Mais à ce moment critique de la journée, vallait mieux tourner à effectifs réduits mais rodés plutôt que de perdre du temps à former de nouveaux bénévoles.

A présent, on comptabilisait une centaine de sweet iddlis de plus avec la nouvelle fournée cuits vapeur.

Revenez à 15:00, disait-elle, alors que la panique s’installait devant les fourneaux entre la bouteille de gaz qui avait lâché et le boulot qui n’avançait plus faute de bras.

Bon, c’est toujours comme ça, et généralement tout est ok au moment venu.

Sauf que je sentais bien que ça allait encore faire comme la veille.

Pas le temps de rentrer se laver, pas le temps de se changer du coup, pas le temps de prendre une pause, pas le temps de…

Bref, il était 17:30 quand la dernière fournée a été démoulée, la cuisine balayée, la vaisselle lavée, la table rangée, la lumière éteinte.

Entre les laddu et les iddlis, après une dizaine d’heures de travail chacune, on avait réussi l’exploit de préparer en deux jours, plus de 700 sweets pour le repas du soir !

Il ne nous restait plus qu’à rejoindre le lieu de rassemblement, juste à côté, heureusement, et attendre le début des festivités annoncées pour 18:00.

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:11,90 €
11,90 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.