La belle verte à bicyclette - Crédit photo izart.fr
La belle verte à bicyclette - Crédit photo izart.fr

“La belle verte à bicyclette”

Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

22/12/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Je l’ai pourtant bien prévenue avant de démarrer, il fait froid, il fait nuit et je vais foncer

Mais comme elle n’a pas bronché, malgré mes avertissements, je lui ai dit alors cramponne toi je t’emmène !

Et c’est comme ça que j’ai emmené la belle verte à bicyclette dans la nuit 🙂

Je ne savais pas que les sauterelles ici en Inde étaient adeptes de vélostop.

Vous me direz, L. a bien convoyé une grenouille qui faisait du scootstop !

En outre, fallait vraiment que j’aie faim pour ressortir comme ça dans la nuit.

Mais avec les kilomètres dans les pattes que nous avions faits à Pondy, j’avais besoin de nourrir la bête.

Faut dire que j’avais quasi rien avalé de la journée pour cause de migraine sous-jacente.

Tout au plus avais-je eu envie d’un bon café indien qui fort heureusement avait enrayé la montée de prise de tête…

Était-ce vraiment par hasard que je tombais alors sur un lieu extraordinaire à Pondy, le ICH, Indian Koffee House ?

Car immédiatement j’eus envie d’entrer… par la porte ouverte !

En effet, ici ce n’était que de grandes arches directement ouvertes sur la rue.

Et là miracle, dans l’immense salle ouverte sur la rue, ne tournaient que les fans au plafond, aucune climatisation 😉

Imaginez mon calvaire après maintes entrées dans des magasins glacés et autant de sorties pour arpenter les rues sous 30° 🙁

Dire que ce lieu, jadis fréquenté par les cercles intellectuels et littéraires, dans son jus depuis 50 ans, avait failli finir sous les bulldozers…

Il n’était pas sans me rappeler agréablement la lyonnaise Brasserie Georges, avec sa salle unique aux poutres apparentes.

Là non plus, certes, point de déco et encore moins de mobilier à outrance.

De cette manière donc, tout le monde peut observer tout le monde en savourant son plat ou son café maison 😉

Peinture verte au tiers, jaune citron pour le reste sur ma droite et bleu sur ma gauche, on fait dans la sobriété.

Et même Gandhi, dans son cadre en verre ne la ramène pas au-dessus de la clientèle attablée.

Ah ben dans tout ça, vous ne savez même pas pour quelle raison j’avais arpenté les rues de Pondy en plein après-midi !

Allez, je vous raconte ça en détail dès que j’ai 5 minutes 😉

Bien à vous,

Isabelle

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.