« Les envahisseurs sont de retour »

11/07/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Masque et tuba
Masque et tuba

Comme je l’ai laissé entendre précédemment, il y a des signes qui ne trompent pas.

Les envahisseurs sont de retour et j’en ai la preuve.

Et je prends du retard pour traiter tout le courrier qui m’arrive en off.

Je rassure néanmoins rapidement P. :  pour ne pas être envahi par les moustiques à proximité d’une mare, rien de tel que la présence de poissons, mais alors là, adieu toutes les larves de batraciens et autres demoiselles…

Parenthèse au passage, parce que pour les envahisseurs dont je parle plus haut, il n’y a pas de prédateurs recensés à ma connaissance.

Masque et palmes oubliés à l’extérieur de la porte d’entrée, preuve irréfutable qu’un envahisseur venant de Marseille a franchi le seuil de la maison.

Et a oublié d’effacer les traces de son passage.

Brioche entamée sur la table de la cuisine et tablette de chocolat abandonnée sur l’égouttoir à vaisselle, ça c’est la signature d’un autre envahisseur bien vite identifié…

Leur mission : vous pourrir la vie.

Leur objectif : en profiter avant.

C’est comme cela que vous vous retrouvez enchaînée à la relecture et correction d’un mémoire de Master, en 70 pages, intitulé .

Jusqu’à une heure du matin dans un premier temps et jusqu’à épuisement, plus toute la matinée du lendemain, course contre la montre…

Au programme de cet été, il y a encore aussi de la rupture amoureuse dans l’air.

Pas le même gars ni la même fille.

Donc pour certains envahisseurs cette fin d’année scolaire a un goût d’amertume, et pour d’autres elle a goût de réussite, avec ENFIN le Bac à la clef 🙂

Bref, par solidarité, on peut dire ça comme ça, on va reprendre tous ensemble, tous ensemble, ouais ! ouais !  les recherches d’écoles et d’entreprises en attente depuis un an, que du bonheur !!!

Bon je crois qu’on va clore la liste ici, parce qu’avec tout ce qui tombe en plus comme flotte en ce moment, le moral va en prendre un sacré coup 🙁

Chatte
Chatte

Et dire que toutes les fêtes sont tombées à l’eau…

Merci enfin  à R. qui m’écrit que la Petite chronique automobile d’hier lui a donné « de la bonne humeur pour la journée malgré ce temps dégueu… ».

Mais pour finir le tableau, impossible d’oublier la chatte.

Jouissant du même statut que les autres occupants de cette maison, elle a trouvé très pratique, ces derniers temps, de miauler de toutes ses forces sous ma fenêtre de chambre.

A 6:00 du matin, pour se faire ouvrir la porte, c’est radical.

Tiens d’ailleurs, qu’est-ce qu’on mange à midi ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.