N'oubliez pas que même dans le civil - Crédit photo izart.fr
N'oubliez pas que même dans le civil - Crédit photo izart.fr

« N’oubliez pas que même dans le civil »

10/08/2018 Bonjour à toutes et à tous,
N'oubliez pas que même dans le civil - Crédit photo izart.fr
N’oubliez pas que même dans le civil – Crédit photo izart.fr

Et n’oubliez pas que même dans le civil, vous vous devez d’être exemplaires, en soirée, pas d’alcool pour celui qui conduit…

Ils ont droit à la piqûre de rappel toutes les fois qu’ils quittent le centre de formation.

Nous prenons un verre ensemble dans un troquet situé sur sa ligne de métro, avant qu’il ne prenne son train.

Je lui fais remarquer que ses coudes et genoux sont tout écorchés.

Alors il me raconte ses dernières prouesses, ramper en rang d’oignons dans les égouts en se repérant à la jambe de son prédécesseur.

Dans l’obscurité totale, bien sûr…

Et aussi les séances de sophrologie pour qu’ils apprennent à tenir en apnée sur la terre ferme.

Avant de traverser la piscine de la même façon.

Cependant jsuis (un peu) rassurée de le voir toujours aussi enthousiaste.

Oh putain… la voiture vient de shooter le motard !

Nous étions installés sur les tablettes derrière la baie vitrée.

Il faisait bon, il faisait frais à l’intérieur, pleine canicule dehors.

Soudain j’ai vu la voiture tourner sur la gauche et taper l’avant de la moto qui allait tout droit.

Je vais voir, qu’il me dit en sortant aussitôt.

Ah oui, c’est vrai, j’avais oublié ça.

Immédiatement sur les lieux dès qu’ils sont témoins d’un tel fait.

Le gars a les jambes coincées sous sa moto.

Il s’inquiète de son état en le voyant se déplacer avec peine une fois dégagé.

Non, c’est normal, handicap des membres inférieurs…

Le constat dure longtemps.

Retourner sur les lieux, dessiner le plan du carrefour en plein cagnard, définir l’emplacement de chacun·e au moment du choc.

Sourire doublé d’un merci lorsque nous le croisons en nous dirigeant vers le métro.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. il a eu de la chance… pas comme les deux que j’ai vu en rentrant des courses où j’ai jamais vu une moto aussi ratatinée… de la compression digne de César le sculpteur. Une pensée bienveillante pour leurs âmes. J’aurais bien voulu savoir ce qu’il s’était passé….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.