On pourrait aller bosser ensemble - Crédit photo izart.fr
On pourrait aller bosser ensemble - Crédit photo izart.fr

« On pourrait aller bosser ensemble »

Vous avez aimé :

24/06/2022 Bonjour à toutes et à tous,

On pourrait aller bosser ensemble, que je me dis en faisant mes navettes d’une terrasse de bistro à l’autre.

L’oeil rivé sur la pendule, en parcourant mes mails et entre deux rédactions de Petite chronique, faut s’organiser, car bien souvent je fais la fermeture des lieux.

Ah le confort de la modernité, me voilà obligée de constater… son manque !

On pourrait aller bosser ensemble, oui, je pense à J. qui tous les matins allait rejoindre une terrasse ou l’autre pour avoir un bon débit.

C’était indispensable pour ses activités, mais pour mes besoins, la wifi du logement d’alors était suffisante.

Alors maintenant, je dois caser cela aussi dans ma semaine.

Le matin, je pratique l’alternance entre exercices physiques, jardin et méditation, plus les tâches ménagères quotidiennes suivies du petit déjeuner.

Inutile de vous dire que le temps passe très vite.

Et déjà il est l’heure de prendre mon vélo pour rejoindre le Laboratoire de langues et démarrer mes deux heures d’écoute Tomatis.

Ensuite lunch à la maison, un grand moment qui me procure toujours autant de plaisir, plus le café, et voilà que je repars.

En effet, deux jours par semaine je participe à une nouvelle aventure collective, collaboration plutôt excitante entre végétalisation, UpCycling et… tutti quanti !

C’est aussi l’occasion de croiser beaucoup de monde, à l’épicerie du village, et d’expliquer en quoi consiste mon occupation du moment, binette en main.

Après, c’est selon, soit les personnes voient d’elles-mêmes que tu as besoin d’un coup de main pour soulever un pot et proposent spontanément de t’aider, soit elles s’assoient.

De préférence en grignotant en truc tandis que tu écoutes leurs conseils et idées, tout en te regardant faire, pendant que tu transpires dans ta paire de gants de jardin

C’est sans compter le moment où tout à coup je lâche le mot interdit, après m’être tout de même longtemps contenue.

YAKA, enfin y’a qu’à…

Ben oui, justement, on cherche des gens comme toi avec plein d’idées et de bons conseils pour passer à l’action, tu viens ? la phrase est lâchée…

Bon ben raté ce coup-là encore, j’ai même encaissé une drôle de répartie, paraît-il que mes propos étaient agressifs, bonne blague !

Allez, salut hein, je me remets au boulot, ça devait être la fatigue… à force d’entendre ce genre de propos.

Bien à vous,

Isabelle

[dp_product id=1 domain=0

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.