Papa restera dans les Archives - Crédit photo izart.fr
Papa restera dans les Archives - Crédit photo izart.fr

« Papa restera dans les Archives »

Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

03/09/2019 Bonjour à toutes et à tous,

A défaut d’entrer dans les annales, papa restera dans les Archives !

Et je suis certaine qu’il en sera très honoré, m’ayant confié la lourde responsabilité de conserver des documents au cas où.

Mais la maladie puis la mort l’ont stoppé en pleine rédaction de son 3ème ouvrage.

C’était alors des décennies de collecte et de recherche qui étaient vouées à… disparaître ?

Ben oui, que voulez-vous faire, entre autres, d’une thèse de sociologie sur la condition des ouvriers dans le monde rural ?

De diapositives ramenées d’un voyage d’études auprès de paysans Camerounais ?

Et autant de photos prises des différents modes de culture dans un village Péruvien ?

Ainsi que de courriers échangés avec des prêtres Réunionnais pour rencontrer les jeunes agriculteurs locaux ?

J’ai aussi confié les tabliers de travail, sécateur et pierres à aiguiser de mon père.

Ainsi que sa petite boîte de dominos en bois qu’il avait précieusement conservée depuis l’enfance.

Et toute une vie rassemblée en autant de feuilles de salaires que d’employeurs !

Comme de précieuses cartes de syndicaliste, des certificats de scolarité et des lettres de recommandations.

Je suis très heureuse d’avoir contribué, avec ce don, à enrichir la collection des Archives Départementales du Rhône.

Remettant ainsi ce petit carton à mon interlocutrice, elle parut enchantée, sachant déjà quel public apprécierait cette ressource.

Savoir, par exemple, de quelle façon jadis l’agriculture locale contribuait à nourrir la population lyonnaise.

Ou comment les militant·e·s de la J.A.C. ont oeuvré pour améliorer les conditions de vie et de travail de leurs semblables ruraux.

A ce titre, j’ai pu joindre l’action de ma mère à celle de mon père, grâce à l’intérêt de l’archiviste pour ce mouvement.

Car tout aussi efficace que soit le travail des femmes dans ce domaine, hélas très peu de témoignages subsistent aujourd’hui…

Alors à vos greniers et cartons, les Archives Départementales sont là pour trier, conserver et valoriser ces encombrants documents.

Et soyez assuré·e·s que tout ceci mérite bien mieux que l’oubli ou la poubelle, des spécialistes en tireront de précieux renseignements.

Si l’aventure vous tente, laissez un commentaire, je vous donne toutes les infos pour les démarches en MP 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.