Pourquoi j'ai adoré habiter à cet endroit - Crédit photo izart.fr
Pourquoi j'ai adoré habiter à cet endroit - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Pourquoi j’ai adoré habiter à cet endroit »

13/01/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Il y a de grandes chances que je ne remette plus jamais les pieds dans cette dernière coloc.

La première raison c’est que tôt ou tard ses habitants auront quitté les lieux, pour cause de loyer trop élevé, version officielle.

La seconde raison, c’est que j’ai à nouveau repris mon p’tit baluchon, allégée de la grosse valise, pour m’envoler ailleurs 😉

Alors je vais vous raconter en quelques lignes pourquoi j’ai adoré habiter à cet endroit.

D’abord parce que même en le sachant, tous les jours j’ai buté sur les marches de la montée d’escaliers.

Ben oui, c’est ce qui fait le charme de l’Inde, aucune des marches n’a la même hauteur.

Des très basses au très hautes, c’est un exercice compliqué pour un esprit européen bien rationnel.

Mais bon sang, pourquoi ne pas les avoir toutes faites sur le même modèle ???

La question reste en suspens, si des fois vous avez une idée, suis preneuse…

Dans cette même montée d’escalier, vous avez deux interrupteurs sur le même palier.

Cela veut dire que lorsque vous montez un étage, une fois sur le palier, vous éteignez le précédent avant d’éclairer le suivant.

Élémentaire, et super bien conçu pour ne pas éclairer la cage d’escaliers du rez de chaussée au quatrième à chaque fois que vous l’empruntez.

Et source d’économie, cela va sans dire.

Vous avez oublié de le faire ?

Qu’importe, la gardienne de la résidence ou son mari vont monter éteindre tout en vous le faisant remarquer.

Mais cela fait partie de leur emploi, tout comme nettoyer les paliers une fois par semaine.

Et également les selles de motos ou de vélos quand il a plu ou que la poussière s’accumule en cas de non utilisation.

Ensuite, je regrette de ne jamais voir achevée la construction du nid que le couple de moineaux a démarré dans le salon de la coloc.

J’espère qu’ils arriveront au bout de leur peine avant échéance du bail.

Et qu’ils auront à nouveau une belle couvée de petits oisillons piaillant et chiant de plus bel dans le loft 🙂

Bon, pour l’heure je m’en vais poser ma petite valise dans ce nouvel endroit et faire le tour de la locataire 😉

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.