Traquenard au Mount Âbû - Crédit photo izart.fr
Traquenard au Mount Âbû - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 3    Moyenne : 5/5]

« Traquenard au Mount Âbû »

04/03/2019 Bonjour à toutes et à tous,

La dernière image de Jodhpur fut une indienne et ses enfants tout attristés devant un chiot mort qu’ils déposèrent sur du papier journal.

En attendant le bus, à la station routière, je n’ai pas pu m’empêcher d’entrer chez un coiffeur en pleine action de tailler une belle moustache !

Et me suis payée le culot de le prendre en photo non sans lui avoir présenté au préalable l’un des miens en action 😉

Après qu’il m’eut tendu la main, j’ai pu lui présenter ainsi qu’à son client ravi le cliché souvenir 😊

Ayant rejoint nos places numérotées et les valises calées dans les porte-bagages, dans un car, pour tuer le temps… on mange.

Indifféremment des bananes, mandarines, grenades, cacahuètes en coque, gâteaux salés de besan ou de lentilles.

Car il va falloir s’occuper durant les 8:00 de trajet pour atteindre le Mount Âbû.

Par moment, dans le car rempli uniquement d’indiennes et d’indiens, ça sent étrangement la ferme.

Car une odeur stagne entre lait caillé et écurie, comme celle des vêtements de mon tonton quand il s’occupait de ses bêtes.

Nous hésitons entre le voisin de devant et les effluves émanant des villages que nous traversons.

Tandis qu’ils descendent du bus dans les bras de leurs parents, nous découvrons alors des bébés incroyablement paisibles.

Nous ne les avions même pas entendus durant tout le trajet, un truc inconcevable chez nous en France !

Malgré leur jeune âge, ils portent déjà de nombreuses bagues et bracelets très colorés à leurs doigts et chevilles.

Enfin nous attaquons les premiers lacets pour grimper au Mount Âbû, perché à 1200 m.

La porte du bus est toujours grande ouverte sur la nuit déjà tombée.

L’ascension n’est pas gagnée, car la file de véhicules qui montent peine à croiser celle qui descend de la montagne.

On se croirait presque en plein WE de sports d’hiver quand les gens se pressent aux stations par cars entiers.

Ski et neige en moins, certes.

Mais le traquenard au Mount Âbû ne fait que commencer…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.