Troubles de l'articulé aux TCL - Crédit photo izart.fr
Troubles de l'articulé aux TCL - Crédit photo izart.fr

« Troubles de l’articulé aux TCL »

[yasr_visitor_votes null size= »medium »]

08/09/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Ce soir-là, en rentrant à pied malgré moi, je découvrais les troubles de l’articulé aux TCL.

Et bien oui, nous étions loin d’imaginer en embarquant, une autre passagère et moi-même, que la conductrice modifierait son trajet.

C’est ainsi que nous apprîmes, une fois installées dans le bus que l’itinéraire serait dévié pour cause de travaux.

Car l’articulé, ce long bus accordéon caractéristique, ne pourrait manœuvrer dans une portion de route.

Et la municipalité avait omis de communiquer au sujet cette intervention nocturne…

Même les protestations dans le bus d’une grand-mère à qui son mari avait intimé un Chut Annette ! n’avaient rien pu y changer…

Heureusement, je connaissais le parcours car l’autre personne qui m’accompagnait aurait été bien incapable de se repérer 🙁

Elle venait de prendre un nouveau travail le matin-même et s’était garée à proximité de la crèche de sa fille pour prendre ensuite un bus.

Après 20 minutes de marche forcée, nous arrivions enfin, heureuse de n’avoir eu à affronter ni la pluie ni le froid !

De passage à Lyon, j’eus ainsi la surprise, quelques jours plus tôt, de me retrouver Place Bellecour en plein anniversaire des 75 ans de la libération de la ville.

Tractions à l’effigie des FFI et autres camions de GI faisaient l’attraction au milieu de leurs propriétaires en tenues d’époque.

On aurait presque été tenté d’applaudir l’étrange scène du long convoi qui défila ensuite devant le Veilleur de pierre.

Anniversaire de la libération de Lyon un 03 Septembre

Publiée par Izart Arts Tous Azimuths sur Mardi 3 septembre 2019

J’eus aussi l’occasion de constater que de nombreux changements étaient apparus dans les modes de circulation lyonnais.

Ainsi, le soir de la rentrée scolaire, une maman tentait en vain de redresser son petit endormi sur le porte-bagage de son vélo électrique.

Plus loin, un papa véhiculait sa progéniture assise dans une espèce de benne à l’avant d’un vélo.

Ailleurs, un autre tractait une remorque aérodynamique soigneusement balisée mais encore vide.

Ma surprise fut grande de découvrir un quadra qui descendait une voie, perché sur une seule roue motorisée !

Bon, je ne vous fais l’inventaire des trottinettes qui déboulent de partout et de nulle part, mais sur la chaussée à présent…

La dernière fois, ce fut sur un trottoir parisien qu’un proche me conseilla de me ranger à l’arrivée de vélos.

Un papa sans casque suivi de son petit sans casque remontaient le trottoir à bonne allure.

Je ne pus m’empêcher de protester à voix haute que quand même les trottoirs sont réservés aux piétons.

Et pas très pédagogique pour un papa de montrer le mauvais exemple 🙁

Vous avez tout à fait raison Madame, me répondit alors un monsieur qui attendait à l’angle de la rue.

Non mais !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.