Une rumeur peut en cacher une autre - Crédit photo izart.fr
Une rumeur peut en cacher une autre - Crédit photo izart.fr

« Une rumeur peut en cacher une autre »

Vous avez aimé :

26/06/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Et oui, une rumeur peut en cacher une autre, comme quoi, on n’est jamais sûre de rien !

Ce jour-là, j’eus d’abord la surprise d’apprendre par une tierce personne que j’allais me reconvertir professionnellement.

En soi, ce n’était pas un scoop puisque j’avais déjà amorcé le changement, plutôt de façon fluide et discrète.

Mais alors cher.e.s tout.e.s et tous, voilà le scoop, paraît-il que je démarre une formation… de Watsu.

Ben oui, rien que ça !

Pour tout vous dire, jamais mais ô grand jamais cela ne m’a affleuré l’esprit.

A peine un jour me suis-je prêtée à l’exercice pour les besoins d’un ami qui validait une formation.

Donc cette personne tenait cette information d’une autre personne qui est depuis retournée en France, et que je connais à peine !

Bon, entre nous, ça m’a bien fait rire, presqu’autant que l’autre rumeur, qui ne me concernait pas, cette fois.

Ben non, je ne suis quand même pas au cœur de toutes les conversations à Auroville, la place est déjà prise, du reste.

Alors voilà, paraîtrait-il qu’une de mes connaissances est atteinte d’un grand mal, peut-être même ne finira t-elle pas l’année, d’ailleurs.

Ah ben oui parce qu’en général les rumeurs n’augurent rien de bon.

Et bien sûr j’étais tenue au secret par mon informatrice qui elle-même me divulgait un secret que tout le monde était censé ignorer, vous voyez le tableau.

Ah oui, et pour noircir encore plus le truc, si les personnes de mon entourage ne m’en avaient soufflé mot, c’est parce que le secret était très bien gardé…

Le hasard fit qu’une paire d’heures après cette conversation à la con, quelqu’un me héla sur le chemin du retour.

M’arrêtant, je reconnus… l’heureuse concernée par la rumeur !

Avec tout le tact qu’on me connaît et l’affection que j’ai pour cette personne, après deux trois mots échangés, je prenais des nouvelles de sa santé.

A part quelques trucs qu’elle traînait déjà d’ordinaire, elle se félicita d’avoir heureusement un corps bien solide, selon ses propres mots, et qu’elle remercia.

Je lui disais alors combien ses propos me rassuraient, vu la rumeur qui circulait…

Elle éclata d’un grand rire, me chargeant d’informer en retour cette personne particulièrement préoccupée par sa santé, qu’elle allait parfaitement bien !

Ce que je manquais pas de faire dès le lendemain, dans un mail intitulé Une bonne nouvelle.

Le retour fut cinglant.

Mais non, ce n’était pas possible, pensez-donc, les personnes de l’entourage très très proches savaient très bien, elles.

Sans doute mieux que l’intéressée elle-même !

Le mail passa directement à la poubelle.

Devant mon manque évident de crédulité, on se croirait dans une bagarre entre chiens galeux, un second mail tout aussi rageux suivit le lendemain.

N’étant sans doute pas intime avec cette personne, cela expliquerait sa méfiance à mon égard et la non-divulgation de son état de santé…

Avec force de témoins et détails à l’appui, ce dernier avait d’ailleurs empiré dans la nuit !

Ce qui me fit encore plus rire, car je croisais la supposée condamnée à nouveau de bon matin, sur son scooter.

Un bras levé, elle m’adressa un grand salut, tout sourire aux lèvres !

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:9,97 €
9,97 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.