Home » Blog » Petite chronique « A l’air, j’étouffe !…

Petite chronique « A l’air, j’étouffe !…

0

« A l’air, j’étouffe ! »

09/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

A l'air, j'étouffe ! - Crédit photo izart.fr

A l’air, j’étouffe ! – Crédit photo izart.fr

A l’air, j’étouffe !

Et comme moi des millions de personnes dans l’agglomération lyonnaise tous ces jours de smog 🙁

Déjà que je n’étais pas sortie pour cause de brouillard et de respiration difficile, même dans nos contrées reculées…

Mais aujourd’hui, c’était la traditionnelle rando à Lyon de La Pie Verte aux environs du 8 Décembre, alors…

Alors, suis allée rejoindre les copines en bord de Saône !

Grand mal m’en a pris, je rentre avec la respiration encore plus difficile, la gorge qui racle, les yeux qui piquent et le nez qui renifle, tout gagné…

Et ça fait trois jours que les journaux nous le rabâchent Alerte à la pollution à Lyon !

A part ça, quelles mesures de prises ???

M. lui, m’annonce que ça y est, dès l’annonce du pic de pollution à Paris, les transports en commun sont gratuits dans toute l’Île-de-France, les véhicules autorisés à circuler selon le principe des plaques paires ou impaires…

Le 06 Décembre, un collectif de militants est venu manifester au dessus de l’autoroute, pour dénoncer l’air irrespirable à Lyon.

Et demander aux autorités de prendre des mesures concrètes pour lutter contre la pollution due aux particules fines surtout.

Si vous me suivez un peu dans ces mêmes lignes, vous savez bien que ce n’est pas la première fois que je soulève ce problème, et pour cause…

J’ai levé la tête, et la façade de l’école Michel Servet, à l’entrée du tunnel de la Croix-Rousse, était barrée d’une grande banderole.

240 enfants au coeur de la pollution, et si on faisait autrement ?

Et si on faisait autrement, au lieu de tout penser priorité bagnole ?

Si les pouvoirs publics lyonnais instauraient le gratuité des transports en commun ?

Oui aux modes de déplacement doux !

Oui au développement du transport intermodal !

Allez, remettez-moi une dose de Pontevedra, rien de tel pour garder le moral les jours de pics de pollution 🙁

Bien à vous,

Isabelle

0

Isabelle alias Mam's

« Petites chroniques » sont produites sous Licence Creative Commons :
Oeuvres protégées, leur reproduction, copie, modification sont soumises à autorisation du propriétaire.

Similar posts

6 Comments

  1. Wenzel dit :

    Eh oui moi qui ne chauffais pas l appart, 12 degrés les bons jours, me voila assailli par une sévère attaque virale…
    Le froid ? Non
    L air vicié respiré mercredi durant ma balade…

    0

  2. Bijoliane dit :

    et pour ma pomme qui choisit le vélo, même par ce froid, pour ne pas en rajouter avec mon diesel… je n’ai même pas la reconnaissance publique, au moins un filtre anti-poussière gratuit pour toutes et tous les cyclistes osant braver les particules ! mais il parait que ce n’est pas efficace et que notre nez filtre tout aussi bien… nous avons donc tout ce qu’il faut sous la main pour survivre.

    0

    • Ça y est le plan pollution ENFIN mis en place ce matin à Lyon, circulation alternée et « des mesures pour les transports en commun », pas eu plus de détail…
      Entre parenthèse, même un masque ne suffirait pas à empêcher les particules fines, si fines qu’aucun masque dans le commerce ne peut les filtrer, dixit mon homéopathe qui essaie de limiter la casse depuis presque une décennie quand mes crises deviennent… irrespirables 🙁
      Et un bon mouchoir aussi, indispensable, courage !

      0

  3. FIL dit :

    Histoire de titiller un peu, un commentaire relayé par un copain … tout n’est pas juste, mais tout n’est pas faux…Labizzz 😉

    Circulation alternée, LA GRANDE HYPOCRISIE

    Nous vivons depuis une semaine un énième pic de pollution et, comme pour pareil événement, les mêmes commentaires reviennent. Malgré la quantité importante de medias qui en parlent, les vraies questions sont malheureusement rarement abordées…

    La première solution entendue est toute bête, et aussi méchante. L’interdiction pure et simple de l’automobile en ville. Il paraît que les transports en commun, gratuits pour l’occasion, répondent à cette problématique. Mais quels transports en commun ? Quand le 6 décembre, en pleine circulation alternée, les RER A et B sont dégradés, pour ne pas dire carrément coupés entre Roissy CDG et Paris, la mairie de Paris reste silencieuse sur ce point. Et que dire concernant tous ces bus qui roulent au gazole dans une capitale censée bannir totalement le carburant sale d’entre ses murs ? Charité bien ordonnée commence par soi-même…

    Bizarrement, lorsque l’on regarde de plus près les chiffres, on se rend d’ailleurs compte que la dernière utilisation de la circulation alternée a permis de faire baisser les particules fines de 6%. Cela donnerait donc une circulation totale responsable d’une dizaine de pourcents de la pollution enregistrée. Qu’est-il proposé pour réduire le problème de fond, autrement dit les 90% restants ?

    La formule miracle serait donc d’éradiquer le diesel. Pourquoi n’y avons-nous pas pensé avant ? Peut-être parce que ce sont les mêmes qui ont offert des bonus écologiques à des centaines de milliers d’acheteurs qui sont en train de nous expliquer que le diesel, c’est mal. Le diesel reste d’ailleurs le carburant le plus favorisé par la grille de bonus/malus malgré les réguliers remaniements du barême. En se focalisant sur les émissions de CO2, on ne laisse guère de choix à l’acheteur au moment de s’acquitter de son impôt. Encore plus avec la nouvelle grille 2017 qui vire ni plus ni moins au matraquage fiscal pour le moteur essence. On n’entend pas non plus grand monde rappeler que l’injection directe rendu quasiment indispensable sur les blocs essence pour, là encore, faire baisser les rejets de dioxyde de carbone, induit les mêmes effets négatifs sur les taux de particules. C’est ainsi que plusieurs constructeurs, Mercedes-Benz en tête, ont annoncé la commercialisation d’un filtre à particules pour ses GDI. Après les pots catalytiques qui augmentent les émissions de co2, les vannes EGR qui encrassent les moteurs et augmentent donc les émissions de particules, les filtres à particules qui augmentent les rejets de Nox, le terme d’usine à gaz n’a jamais aussi bien porté son nom pour parler des automobiles modernes qui ne font que régler un problème pour en créer un nouveau…

    Alors, la solution écologique idéale sinon parfaite que l’on veut maintenant nous vendre, c’est bien entendu l’électrique, le zéro émission, et soyons fous, le zéro pollution. Et si l’on passait tous à la voiture électrique sans réfléchir à comment est fabriquée l’électricité ? Surtout quand, dans le même temps, les mêmes écolos sont généralement anti-nucléaire. Comme si arrêter le moteur thermique et produire l’électricité par le biais d’usines à charbon était la solution. Et puis histoire d’en rajouter au grand n’importe quoi ambiant, on peut déjà constater dans le Métro que les particules liées au transport ne proviennent pas que des moteurs thermiques puisque l’air y est encore plus pollué qu’en surface..

    0

    • Tout à fait d’accord, boutons les voitures hors des villes, comme l’ a déjà fait Pontevedra en Espagne, ou Milan en Italie, mais va falloir étudier le problème des parking avant !
      Parce qu’à Lyon, où je rêve de voir toute la Presqu’île transformée en zone piétonne, difficile de laisser sa voiture aux deux parking de Vaise par exemple, pour se rendre en centre ville avec le métro, ils sont saturés depuis déjà un moment…
      Et petite nuance, mais de taille, que ton copain a complètement omis, et pas un truc d’écolo rétro en plus, c’est qu’entre le nucléaire et les centrales à charbon pour produire de l’énergie, il y a un autre possible plein d’avenir, celui des énergies renouvelables, !
      La voiture solaire est en bonne voie, à l’image aussi du Solar Impulse qui a fait une démonstration extraordinaire de ses capacités de vol, ou sur les flots du PlanetSolar, alors si c’est pas de grands projets qui méritent l’attention ça hein ? Allez double dose de soleil pour tout le monde ! Bizzz

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *