3 éléments de bonheur - Crédit photo izart.fr
3 éléments de bonheur - Crédit photo izart.fr

« 3 éléments de bonheur »

16/03/2016 Bonjour à toutes et à tous,

3 éléments de bonheur - Crédit photo izart.fr
3 éléments de bonheur – Crédit photo izart.fr

« (…) et maintenant, remémorez-vous 3 éléments de bonheur que vous avez eu dans votre vie… »

La méditation guidée par S. m’emmène sur les chemins les plus délicieux… et les plus difficiles !

Comment choisir le premier de ces moments, alors que plusieurs émergent soudain de ma pensée ?

Mais s’il en est un de plus grand, de plus beau que tous les autres, c’est sans doute celui-là.

La naissance du premier de mes enfants, qui vient en l’occurrence… de ne pas fêter son anniversaire il y a quelques jours en Inde !

Ah oui, parce qu’en Inde, me dit-il, on se fout des anniversaires, la plupart des gens ne savent quand ils sont nés…

Il exhibe malgré tout, via notre conversation en direct, la jolie chemise, authentiquement indienne, qui lui a été offerte pour l’occasion.

Ah oui, ce fameux 14 mars… je me souviens bien de cette nuit euphorique, dans le noir de la chambre d’hôpital.

Je me réveille soudain, plus sommeil, sans doute naturellement dopée par l’accouchement.

Il faut que je le vois encore et encore ce merveilleux bébé qui dort paisiblement à mes côtés, et dont ma mémoire n’a pas encore fixé tous les traits.

Rencontre neuf mois après, avec ce petit coeur qui bat, ces yeux doucement clos, cette respiration régulière, quelle aventure jusque là !

Ce petit être va désormais illuminer ma vie, des années durant, suivi ensuite par les autres membres de la fratrie comme autant de bonheurs en plus !

« Mais nounou, quand on aime quelqu’un, est-ce qu’on peut l’aimer plus fort que son papa ou que sa maman ?… »

C’est dans le noir de la chambre que la petite C. a posé sa question à G., après avoir échangé autour du quotidien et s’être souhaité mutuellement une bonne nuit.

« Ce n’est pas pareil, reprend doucement G., car tu vois, ton papa et ta maman, ils t’aimeront toute leur vie, quoi qu’il arrive.

Et la personne avec laquelle vous vous aimerez comme des amoureux, il se peut qu’un jour vous n’ayez plus les mêmes sentiments l’un pour l’autre. »

La réponse de G. n’a pas d’égal, sagesse africaine sans doute !

Je me souviens de l’amour qui m’a inondé le coeur un 14 mars.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.