Alors voilà, on fait quoi à Toulouse - Crédit photo izart.fr
Alors voilà, on fait quoi à Toulouse - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Alors voilà, on fait quoi à Toulouse »

04/12/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Bientôt Noël !

De partout on s’active en prévision des festivités de fin d’année 😉

Alors voilà, on fait quoi à Toulouse pour Noël ?

Parce que que j’ai lu un truc super énervant qui s’est passé là-bas, en cette période de l’année.

C’était sur le blog Alors Voilà. de quelqu’un que j’aime bien, Baptiste, le docteur au visage humain.

Il a (encore) poussé un grand coup de gueule, enfin, non… il a recueilli un témoignage.

Qui m’a foutue hors de moi à mon tour.

Alors j’ai pris ma plus belle plume pour vite envoyer un mail augmenté d’un lien au service communication de la mairie de Toulouse.

« Alors voilà, on fait quoi pour considérer les gens défavorisés à Toulouse, on les cache du regard ou on leur donne une place d’humain ?  http://www.alorsvoila.com/2017/11/27/bibi-journaliste/ »

La mairie s’est quand même fendue d’une réponse pour le moins laconique, ce serait un quiproquo administratif

Ben voyons, la police municipale verbalise des bénévoles qui distribuent des repas et offrent vêtements et douches aux plus démuni·e·s depuis 34 ans… un quiproquo administratif je vous dis 🙁

Mon mail, paraît-il, a été transféré au cabinet du maire, j’attends des explications.

Ou des excuses.

Ou les deux, même.

Récemment, dans la même région, les médias annonçaient qu’une personne sans domicile fixe avait été retrouvée morte dans des toilettes publiques, au Grau du Roi.

Tiens à propos, le Collectif Les Morts de la Rue vient de publier son rapport complet.

Bon, si des fois vous vouliez commencer vos actions bienveillantes de Décembre, un petit clic adressé à qui vous savez ne serait pas de trop pour soutenir les bénévoles offusqué·e·s 😉

Bien à vous,

Isabelle

4 Commentaires

  1. Alors voilà ! je suis allée voir le site bien sûr de : http://www.alorsvoila.com/2017/11/27/bibi-journaliste/
    et j’ai lu tous les commentaires. Et j’ai vu l’effet d’un clic de souris sur « Mairie ». Et que la Mairie a dû bien être surprise de tous ces messages, et c’est tant mieux. Mo-bi-li-sa-tion ! ça marche, comme pourrait marcher un boycott sur un produit dangereux… ou une marque qui ne respecte pas les droits humains… on méconnait tellement notre petit pouvoir de souris !

    • Et oui, juste parfaite utilisation des réseaux sociaux pour la mobilisation. Prochainement, je développerai un peu plus pour expliquer comment on peut signifier son mécontentement au sujet d’un produit 😉 Bravo à ce raz de marée des petites souris !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.