Anglaise ou de San Gallo ? - Crédit photo izart.fr
Anglaise ou de San Gallo ? - Crédit photo izart.fr

« Anglaise ou de San Gallo ? »

Vous avez aimé :

11/06/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Anglaise ou de San Gallo ? Voire même d’ailleurs ? Alors elle vient d’où cette fameuse broderie anglaise, that is the question !

Alors que nous parlons chiffons, chiffons et chiffons avec un ami, voilà qu’il faut franchir la barrière de la langue et de la traduction pour nous comprendre.

Car si nous parlons bien de la même chose, de la dentelle en l’occurrence, en français on dit broderie anglaise alors qu’en italien elle s’appelle pizzo San Gallo !

Bon, j’ai questionné le connaisseur de la famille qui ne m’a pas plus éclairée, mais comme on n’est jamais si bien servie que par soi-même… action !

Alors la dentelle de San Gallo tire bien son nom de la ville suisse de… San Gallo dont la tradition textile est réputée depuis l’époque médiévale.

Productrice renommée de lin, la ville met au point cette technique de broderie à la main, dans les années 1800.

Cette ville est aussi actuellement la capitale de la dentelle en Europe.

Bon, sur le wiki français j’ai effectivement trouvé une définition de la Broderie de Saint Gall parfois appelée aussi broderie suisse !

Ailleurs on revendique les origines de la broderie anglaise du côté de l’Ecosse ou de l’Irlande, au XVIe siècle, allez savoir…

Reste qu’un autre document, issu de la London Embroidery School atteste lui, de l’arrivée de la broderie anglaise en Angleterre au XIXe depuis… la République Tchèque.

Cette appellation de broderie anglaise viendrait donc de l’extrême popularité rencontrée par cette technique dans son pays d’importation.

En conclusion, une chose est certaine, c’est sa technique d’exécution est une broderie à l‘aiguille qui se complète au moyen de découpes dans le tissu et de dentelles.

Notons qu’à l’origine, elle se travaille toujours blanc sur blanc, ou plus récemment avec autres couleurs mais toujours ton sur ton.

Quant au style des motifs, classiquement des marguerites, ils se composent de trous ronds ou ovales appelés oeillets et percés ou découpés dans le tissu, puis brodés au point de boutonnière.

Voilà, j’en sais un peu plus mais sans vraiment pouvoir affirmer qui, de la Suisse, la France, La République Tchèque, l’Ecosse ou l’Irlande a véritablement initié l’histoire !

Si toutefois vos connaissances permettent d’approfondir ma recherche, bienvenue !

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan de Pondichéry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:8,90 €
8,90 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.