Auroville anti-mode d'emploi - Crédit photo izart.fr
Auroville anti-mode d'emploi - Crédit photo izart.fr

« Auroville anti-mode d’emploi »

Vous avez aimé :

27/02/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Auroville anti-mode d’emploi, c’est bien la meilleure chose que je puisse pondre à ce jour pour vous donner réponse.

Au regard de l’éventail des propositions de stages, de services et de manifestations, l’illusion est totale pour qui arrive.

On pourrait penser débarquer dans un magnifique centre de vacances.

Ou dans une de ces rutilantes residences destinées aux seniors de tous pays.

Certain·e·s pensent trouver ici une consolation pour âme blessée.

D’autres cherchent l’univers idéal pour scolariser leur(s) enfant(s).

D’autres encore espèrent compter sur la communauté pour subvenir aux besoins et/ou à l’éducation de leur(s) progéniture(s).

Quelle communauté ? serais-je tentée de dire…

Les aurovillien·ne·s sont aussi discrèt·e·s que la foule environnante est visible, bruyante et agitée.

Là un enfant pisse dans le jardin du Matrimandir sous les yeux du public.

Faut préciser qu’il a été incité à cela par ses parents ou grands-parents, je ne sais.

Ici c’est un groupe de françaises qui continue sa conversation bruyante alors que l’heure et le lieu sont dédiés à la méditation.

Force est de constater que les français·e·s sortent une fois de plus du lot partout où qu’on les croise.

De partout, dans les restaurants, dans les logements, dans les bâtiments ouverts au public, dans les transports… on les entend.

Râler, râler et encore râler contre le règlement, contre les horaires, contre le service, contre l’attente, contre le confort, contre autrui…

Certes je me retrouve dans le cliché en certains points, je ne vais pas nier mes origines.

Mais pourquoi nous avoir inculqué et continuer à nous faire croire que le monde entier gravite autour de la France ???

Tiens, et pourquoi donc persistent encore certaines croyances bien ancrées à propos de la région de Pondy en Inde ???

Parce que ce fut un ancien comptoir français ?

On le sait, mais ça date de presque 70 ans, non ?

Certain·e·s iraient même jusqu’à affirmer que tout le monde y parle la langue de Molière 🤣🤣🤣

Rien de mieux pour raviver la polémique de la politique coloniale de la France ?

Bref, effectivement donc, il existe un tas de choses à découvrir et à pratiquer à Auroville.

Mais l’essentiel d’Auroville c’est à l’intérieur de soi qu’il faut le vivre, méditation à la clef.

Ici au détour d’un sentier dans la forêt, là-bas devant un arbre en fleur, à écouter un oiseau, ou au coeur du Matrimandir.

Chacun·e a son propre cheminement pour évoluer sur cette voie.

Mais ce ne sera pas forcément la plus bruyante, la plus visible ou la plus agitée.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.