Baies noires pleines d'eau - Crédit photo izart.fr
Baies noires pleines d'eau - Crédit photo izart.fr

« Baies noires pleines d’eau »

01/°6/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Baies noires pleines d'eau - Crédit photo izart.fr
Baies noires pleines d’eau – Crédit photo izart.fr

Choses promises, choses dues, voilà le temps des recettes.

Alors effectivement, pour réaliser la première, le soleil est indispensable, donc toutes les conditions ne sont pas réunies pour l’instant…et il est à craindre par la suite, effectivement, que le sureau se couvrira également de baies noires pleines d’eau…

Si, si on arrive même à faire de l’humour sous la pluie 🙂

Limonade de fleurs de sureau 

  • 4 ombelles de fleurs de sureau
  • 2 l d’eau
  • 225 g de sucre
  • 2 citrons

Récolter les ombelles en juin.

Les mettre dans un bocal à large col avec le sucre et les citrons coupés en tranches.

Recouvrir d’eau et fermer l’ouverture par une gaze.

Exposer au soleil (!) et remuer régulièrement.

Surveiller la fermentation, au bout de 5/6 jours des bulles d’air vont remonter en surface.

Filtrer alors et mettre en bouteilles hermétiques.

Placer au frais 2 semaines avant de consommer.

La limonade peut se conserver plusieurs années, attention à l’ouverture, la pression peut être très forte !

¤¤¤

Et pour continuer, un cake qui peut se manger chaud en entrée, avec une salade sauvage par exemple et même en petites parts à l’apéritif, librement décliné d’une recette de Cléa, grande inspiratrice de sentiers non battus !

Cake sans gluten aux carottes rapées et sésame grillé.

Cake aux carottes et sésame grillé
Cake aux carottes et sésame grillé
  • 300 ml de lait d’amande
  • 20 g de beurre
  • 200 g de carottes rapées
  • 490g de farines sans gluten en mélange : sarrazin, maïs, riz majoritairement, châtaigne et pois chiches en moindre quantité
  • 1 sachet de levain déshydraté sans gluten
  • 75 g de Gamasio (sésame grillé au sel)
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 3 oeufs

 

Dans une casserole, tiédir le lait et le morceau de beurre à feu doux.

Mettre toutes les farines dans une terrine avec la levure et incorporer le lait petit à petit en battant bien.

Ajouter les autres ingrédients au fur et à mesure, et pétrir une dizaine de minutes.

Verser l’appareil dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé.

Enfourner 10 mn à 220°, puis ramener la température à 180° et continuer la cuisson durant 25 mn environ.

Surveiller la cuisson en piquant avec une pointe de couteau.

Tiède ou froid, ce cake est DÉLICIEUX !

Encore un peu d’adaptation, maintenant vous allez apprendre à cuisiner sous la pluie, histoire de varier les plaisirs !

Et puis comme le week-end démarre, c’est le moment de vous mettre aux fourneaux, puisque (presque) toutes les manifestations, genre vide-grenier, foirfouille et bazarland, fête de la galette, des patates ou des andouilles, le salon du livre, du vin, de la bière ou des amateurs d’eau plate risquent d’avoir une odeur d’humidité….

Autant bénéficier de la douce chaleur du four et de parfumer la maison avec le délicieux parfum du cake qui cuit doucement 🙂

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.