Black Friday j'y étais pas - Crédit photo izart.frBlack Friday j'y étais pas - Crédit photo izart.fr
Black Friday j'y étais pas - Crédit photo izart.fr

« Black Friday j’y étais pas »

26/11/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Black Friday j'y étais pas - Crédit photo izart.frBlack Friday j'y étais pas - Crédit photo izart.fr
Black Friday j’y étais pas – Crédit photo izart.fr

Black Friday j’y étais pas, et c’est tant mieux !

J’avais bien vu ce terme affiché dans des mails reçus quelques jours plus tôt.

Comprenant plus ou moins qu’il s’agissait d’une sorte de ventes, avant les ventes privées, et avant les soldes, cela ne m’intéressait guère.

Et j’avais mis le tout à la poubelle.

Vu mon goût prononcé pour ce genre de débilité qui se pratique de préférence en groupe 🙁

Pourtant quand un des mes proches m’a demandé si je n’en avais pas profité, je suis tombée des nues !

« Comment ça, tu suis ces conneries toi aussi ? Moi, de toutes façons, je n’ai pas un rond à investir, alors soldes ou pas soldes, vite réglé… »

Voilà, Black Friday, comme son nom l’indique, est un cadeau empoisonnée venu des USA, merci.

Juste au lendemain de Thanksgiving, une autre spécialité à la sauce américaine…

Et pour lancer le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année.

Tout un programme… commercial !

Faîtes gaffe, certaines grandes enseignes essaient déjà de l’importer en France.

Je vous rappelle que tous les moyens sont bons ou mauvais, pour faire de vous un encore plus gros consommateur 🙁

Ben oui, le cliché du gros américain ne saurait se couper de celui du gros consommateur, etc etc…

Allez donc savoir si ce n’est pas ce qui a inspiré les acteurs du e-commerce, rebaptisant cette journée à la sauce française en « Jour XXL« .

Mais quand j’ai vu les vidéos de Black Friday, scènes d’horreur en direct, avec la foule se ruant dans les magasins pour dévaliser les consoles, Shocking !!!

Excusez du peu, je reste une inconditionnelle de mon épicerie de quartier…

Et tant pis pour les soldes monstres que j’ai pu rater.

Je ne vois toujours pas en quoi le fait de prendre d’assaut les rayons des grandes surfaces pourrait augmenter mon capital bonheur ???

Bien à vous,

Isabelle

4 Commentaires

    • Oui, tu as raison et je l’ignorais complètement puisque ce n’est pas ce qui ressort en premier dans les moteurs de recherche… et pour cause !
      Le Black Friday (littéralement, en français : « Vendredi noir ») désigne le vendredi 11 novembre 1887, quand furent exécutés quatre des huit militants de gauche (socialistes et anarchistes) arrêtés après l’explosion d’une bombe lors du rassemblement politique de Haymarket Square, le 4 mai 1886 à Chicago, point culminant de la lutte pour la journée de huit heures aux États-Unis… Source Wikipedia

  1. Coucou ! je viens enfin de retour à Delhi d’avoir accès à tes zones de bonne humeur et j’essaie de combler mon retard ! quelle idée bizarre ce Black Friday, je ne savais pas du tout ce que c’était ! Mais alors avec tout ce que j’ai vécu en Inde ce mois ci je peux te dire que je suis capable de vivre trois jours avec juste mes vêtements, un pyjama et une brosse à dents et 30 roupies soit 3 fois rien, mais que du bonheur de voir que je peux me passer de presque tout, sauf de mes amis ! Le bonheur quoi ! :-))

    • Alors là magnifique, j’ai fait le même constat en Inde, capable de me dépouiller de (presque tout), ce qui explique le raz de marée en rentrant à la maison et vidage de tout ce qui est superflu et inutile, si tu savais comme je me sens légère et libre !!!
      Bon, je vais faire le plein de chocolat/chili à grignoter ensemble, en prévision de ton retour, maintenant que je sais où le trouver 😉 Bizzz et continue comme ça !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.