Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets - Crédit photo izart.fr
Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets - Crédit photo izart.fr

« Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets »

27/11/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]
Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets - Crédit photo izart.fr
Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets – Crédit photo izart.fr

Black friday ou gilets jaunes ou foulards violets à moins que ce soit yellow friday ou gilets verts, annoncez la couleur !

En fait, je me marre depuis l’Inde à lire le bordel ambiant qu’il règne en France…

Sérieusement, les Bidochon sont donc descendus dans la rue pour manifester ???

Oh le gros mot que voilà !

L’autre jour, une dame témoignait ainsi sur l’antenne de France Inter J’ai 57 ans, c’est la première fois de ma vie que je manifeste…

Dingue que la réforme des retraites, de la sécu ou du travail ne l’aient pas faite descendre dans la rue avant !

J’ose même imaginer que certain·e·s vont prendre conscience qu’il existe aussi un droit de vote en France pour élire ses représentant·e·s…

Ou qu’on n’élit pas un président parce qu’il est trop mignongnongnongnon.

Bon ceci dit, tout le monde aura bien compris que cela reste très franchouillard.

Surtout quand je lis que s’improvisent des barbecues sur l’autoroute ou des apéros sur les parkings de grandes surfaces.

Et que des automobilistes sont contraint·e·s à endosser le gilet jaune afin de pouvoir franchir les barrages…

Ou que des menaces de mort sont proférées à l’encontre de citoyen·ne·s lambda ou d’associations caritatives.

On ne peut pas dire que je sois fan de la députée de ma circonscription.

Car elle était absente lors du vote concernant l’interdiction du glyphosate

Mais que 40 gilets jaunes cagoulés et casqués fassent irruption dans la famille, de nuit, il y a de quoi prendre peur.

Et réclament un entretien, ça rappelle presque certaines pratiques paramilitaires 🙁

Et que penser du drapeau tricolore qui flotte sur certains barrages ?

Le tout accompagné de banderoles écrites en lettres bleu blanc rouge, comme me le rapporte une proche.

Enfin, les saucisses grillées partagées avec des représentantes des forces de l’ordre sur place, c’est d’un goût…

Bref, lorsqu’en Inde j’ai croisé un homme en gilet orange, l’association d’idée a été inévitable.

Mais je ne vous conseille pas de vous y frotter, police !

Quant au couple de Bidochon, s’ils ne sont pas de la manif en France, on les retrouve à la sortie de l’Ashram avec leur groupe.

Ça prend du temps de sortir du sac une nouvelle paire de chaussettes puis de ranger celles de la visite.

Quant à extraire un chausse-pieds pour enfiler les baskets, j’avoue que je ne m’y attendais pas !

Sourire intérieur, ça me rappelle de vieux souvenirs 🙂

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.