« Par où le blues est passé »

21/09/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Dan Livingstone et Charlie Glad - L'Atmo
Dan Livingstone et Charlie Glad – L’Atmo

Par où le blues est passé ce jeudi soir, est resté comme un sillon gravé dans nos âmes en peine…

Un de ces soirs de septembre, alors que dans un endroit quelque peu select de Lyon Confluence, une ambiance cocooning m’attendait autour d’un ensemble de jazz,  j’ai subitement décliné le rendez-vous.

L’appel inopiné mais toujours ô combien inspiré de A.M. eut tôt fait de me convaincre à la suivre et prendre la tangente pour m’engouffrer dans l’ambiance underground de la Croix Rousse.

Il est des jours comme ça, où l’on pourrait passer à côté du destin et le regretter toute sa vie…

Apparemment, la trentaine d’Èlus réunis ce soir-là à L’Atmo ont tous été frappés par la même grâce, en osant pousser la porte quelque peu anonyme des lieux.

Dan Livingstone et Charlie Glad
Dan Livingstone et Charlie Glad

Une salle, une scène, et la magie nait d’un dobro, d’un violon et d’une voix, habités par deux virtuoses dont nous allions découvrir la palette des talents au fur et à mesure de la soirée.

Le train se met en marche, longeant les champs de coton aux cueilleurs harassés sous le soleil brûlant.

Dans l’atmosphère pesante, la tache est rude et la complainte lancinante.

Dan Livingstone, comme tout droit sorti des chants qu’il entonne, martèle les mots s’accompagnant du dobro, et rythmant l’espace de sa voix profonde mêlée de slides.

Du canadien d’aujourd’hui à ses origines bretonnes, on sent que la musique traditionnelle coule dans ses veines de musicien.

Le blues, enraciné par les tripes, soulève sur le chemin, des nuages de poussière.

Poussière d’étoiles, au milieu de mon rêve, je suis complètement bluffée par le violon de Charlie Glad, alors que nous nous enfonçons un peu plus dans le répertoire 20-40 des bluesmen américains.

Dan Livingstone Charlie Glad & friends
Dan Livingstone Charlie Glad & friends

Mais le rêve ne s’arrête pas là, car cet artiste franco-américain de formation classique, chanteur lyrique, diplômé en Violon et Musicologie est aussi un talentueux pianiste lorsqu’il s’installe au clavier.

Passé l’effet de surprise, il faut bien s’en remettre lorsque qu’on apprend que c’est de façon autodidacte, tout comme la guitare, qu’il a étudié l’instrument !

Ultime satisfaction pour les prochaines décennies, pas de doute, il fallait être là ce jeudi !

Et je vous reparlerai sous peu de Thierry, Claire et Fafa qui animent avec passion ce lieu déjà mythique des secrètes nuits lyonnaises 🙂

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.