Bonjour à toutes - Crédit photo izart.fr
Bonjour à toutes - Crédit photo izart.fr

« Bonjour à toutes »

27/03/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes - Crédit photo izart.fr
Bonjour à toutes – Crédit photo izart.fr

Nous devons bien être une centaine dans la salle ce soir-là, femmes et hommes confondus.

Je dis femmes et hommes confondus, par ce que nous avons tous été accueillis par un grand Bonjour à tous ! Et merci d’être venus (…)

Ma voisine de droite avec laquelle je n’ai pas encore eu le temps de sympathiser, ouvre aussi la bouche et nous voilà soudain toutes deux à reprendre en choeur Bonjour à toutes !

Surpris, l’animateur nous regarde bouche bée… visiblement il n’a pas compris la boutade.

Nos voisines de table, pourtant bien plus jeunes que nous, elles, sont pliées de rire…

Ca y est, nous avons droit à un Bonjour à tous et à toutes 🙂

Vous aurez remarqué que, tout comme ma voisine ; décidément les revêches-là, je dis la même chose, mais pas le même ordre, en début de Petite chronique.

Vue d’esprit simple ou simple vue d’esprit 😉

Le discours d’ouverture reprend.

« – Vous aurez donc parmi vous des facilitateurs…

– Et des facilitatrices !

– Oui, oui, bien sûr… et d’ailleurs par soucis de parité, je vais présenter un homme et une femme alternativement, parce qu’il y en a deux parmi nous six ce soir 🙂 »

Ouf, on a évité le pire avec cette table de femmes qui la ramenaient là, au premier rang.

La présentation se déroule sereinement, sauf qu’en fin de speech, beaucoup d’entre nous n’ont pas vraiment compris qui fait quoi, ni où et comment dans la salle…

– « Bon alors je vais procéder autrement, y’a t-il des MOOCqueurs dans la salle ?

– Il y a des MOOCqueuses ouiiiii :))) »

Au nombre de mains levées, nous sommes donc très majoritairement représentatifs, à la réunion de ce soir, du MOOC OASIS en cours.

Et comme me le demande une autre voisine, soudain prise de doute, on dit bien UNE oasis non ?

Certes oui, mais effectivement, on n’arrête pas d’entendre parler de ceux et celles qui ont le projet de créer UN oasis à travers le MOOC

Bon, c’est décidé là, on va être sages, d’ailleurs nous sommes invitées à nous lever pour aller prendre le verre de l’amitié.

Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !

Nooooooon, pas des gobelets en plastique pour boire… du jus de pomme bio, par pitié !!!

AN-TI-NO-MIE, AN-TI-NO-MIE !!!

Comme quoi, on peut être habité par les meilleures intentions du monde pour sauver la planète, distillées par les meilleurs philosophes du moment qui prônent l’écologie, et passer à côté du détail QUI TUE.

Ben oui, le plastique, cet ami tueur de chaque instant dont ne devine même plus l’existence, tellement il est entré insidieusement jusqu’au coeur de notre intimité.

Vous avez sans doute entendu parler du septième continent en bonne voie de développement, la Plastisphère

Alors grand merci pour cette belle envolée d’oiseaux, et si une prochaine rencontre pouvait s’ouvrir sur ces mots, vous m’en verriez encore plus radieuse :

« Bonjour à toutes et à tous, bienvenue dans votre oasis, que nous vous souhaitons pleine de valeurs humaines et écologiques, conçue dans le respect de la Nature et basée sur les principes d’une agriculture biologique, de l’utilisation de matériaux biodégradables non préjudiciables pour l’environnement… »

A ce propos, il y a de très bons conseils pour agir ici.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.