« Ça y est, on y arrive ! »

19/08/2013 Bonjour à toutes et à tous, 

Lanternes de Physalis
Lanternes de Physalis

Ça y est, on y arrive ! Ou presque mais bon je vais une fois de plus adopter la positive attitude et éclairer vos lanternes de Physalis 🙂

J’ai aperçu, cet été, le 23 juillet exactement, un numéro de l’Express qui titrait  « Ces plantes qui nous guérissent ».

Ben oui, quelques siècles, voire quelques dizaines de siècles après tous les travaux d’érudits chinois, indiens, tibétains, on « redécouvre » tous les bienfaits des plantes et de la nature en général.

Scoop !

Avant, pour ne pas bronzer idiote, on feuilletait, au choix ou tout à la fois des magazines d’été regorgeant de régimes minceurs avant la plage, de maillots de bain avec ou sans haut sur la plage,  de crèmes apaisantes après la plage.

Maintenant, le programme estival de ces feuilles de chou à traîner dans votre sac de plage est NATUREL !

Et oui, cet été sur les plages, découvrir les bienfaits de la nature c’est fashion !

Si si, puisque je viens de voir que le Nouvel Obs titre cette semaine, à peu près un mois après l’Express, « Se soigner autrement ».

Nouvel Obs
Nouvel Obs

Avec des feuilles de Ginkgo Biloba en couverture, rien que ça.

Oui, vous savez le Ginkgo Biloba, l’arbre dont on retrouve la plus ancienne trace sur terre, si ce n’est pas fort comme symbole ça !

Bon d’accord, s’ils ont sorti ce numéro moins d’un mois après c’est qu’ils ont vu que chez les autres ça faisait recette.

Ça marche comme ça la presse écrite non ? Ou à peu près quoi…

Comme quoi, il aura fallu plusieurs milliers d’années à certains pour se rendre compte que la nature ça marche !

Enfin, d’un autre côté la nature ne les a pas attendus pour se mettre en route 🙂

Heureusement d’ailleurs.

Tircis
Tircis

Restons modestes face à sa richesse, aux ressources qu’elle déploie pour continuer d’être prodigieuse.

Elle est d’ailleurs peut-être en train d’essayer de survivre en ce moment…

Alors cet été, j’ose espérer qu’ il y aura des milliers de vacanciers sur les plages, dans les airs ou les pieds sur terre qui ne vont pas bronzer idiots.

Et que ce début ; petit début disons, mais bon, faut toujours un début à tout, va ouvrir les yeux à beaucoup.

Et surtout l’esprit, pour que les occidentaux que nous sommes ne considèrent plus comme subalternes à eux-mêmes les animaux, les végétaux, les minéraux…

Je disais hier, à un de mes proches, que justement, c’est une différence fondamentale entre deux courants de pensée.

La pensée occidentale et la pensée orientale.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.