C'est Yogi Tea qui l'a dit - Crédit photo izart.fr
C'est Yogi Tea qui l'a dit - Crédit photo izart.fr

« C’est Yogi Tea qui l’a dit »

02/01/2017 Bonjour à toutes et à tous,

C'est Yogi Tea qui l'a dit - Crédit photo izart.fr
C’est Yogi Tea qui l’a dit – Crédit photo izart.fr

« Le bonheur est un art de vivre qui est en chacun de nous »

C’est Yogi tea qui l’a dit.

Des fois que j’en doute 🙁

Et ça tombait vraiment bien que A.M., prenant son infusion du soir, me la sorte cette petite phrase.

Vous savez, celles à méditer qui sont accrochées aux sachets de la célèbre marque.

Parce que ma journée qui avait si bien démarré, merci E. pour mes cheveux, merci M. pour ce très bon moment passé ensemble, aurait pu finir sur une note amère.

Voilà donc qu’en rentrant dans le brouillard, je passe par la station service pour mettre du carburant dans ma voiture.

Même station, même somme.

30 euros tout rond.

Un homme, d’une quarantaine d’années, me précède dans la boutique.

« – Non, elle n’est pas là aujourd’hui, mais tu peux la rappeler… par contre pas lundi elle va subir une petite opération… bon j’ai du monde là, je te laisse… c’est pour le carburant ?… 30 € … »

D’un signe de la tête je confirme, et tends mon chèque au gérant, très occupé au téléphone.

« – Oui enfin… ça fait rien, mais c’était à moi, me lance soudain le quadra d’un air agacé.

– Excusez-moi, mais le gérant m’a fait signe…

– Oui, tout le monde est pressé hein 🙁  recommence t-il.

– Ah ben non, pas moi ! »

Et en plus c’est vrai.

Le gérant a raccroché.

« – Excusez-moi, mais le monsieur était là avant moi, et il pense que j’ai voulu passer avant lui, vous pouvez le servir ?

– Ah ben Monsieur, moi j’ai vu que vous aviez entre les mains un document pour les bouteilles de gaz, et pour vous en donner une, il faut que je sorte, mais vu que j’étais au téléphone, je pouvais juste encaisser le chèque…

– Heu… non… je voulais un renseignement… blablabla… »

Suis restée conne.

Comme lui, en fait.

Enfin je voulais dire je suis restée conne devant ce con 🙁

Avant de sortir – vu que j’avais déjà payé – je me suis demandée quand même si je ne devais pas souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année à la cantonade, histoire de…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.