Cher Mathis Haug encore merci - Crédit photo izart.fr
Cher Mathis Haug encore merci - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

« Cher Mathis Haug encore merci »

12/03/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Cher Mathis Haug encore merci d’être si doué !

Et oui, nous avons beaucoup apprécié votre concert aux Docks 40 avec ma copine B.

Nous allons enfin, grâce à vous, pouvoir réaliser notre rêve 🙂

Vous aurez bien remarqué ma copine B. qui s’est précipitée sur scène pour vous DEMANDER, si elle a demandé), votre conduite.

Avant même les rappels du public, certes.

Et ben oui, elle était pressée de l’avoir, cette feuille, avant n’importe qui que ce soit d’autre.

Parce que nous savons toutes les deux que vous êtes promis à un très bel avenir, c’est incontestable !

C’est donc pour mieux vous admirer que nous sommes venues nous asseoir juste devant la scène.

Et que j’ai gardé la place de ma copine, le temps qu’elle fasse un petit tour vers la porte à droite de l’entrée.

Puis qu’elle commande un casse-croûte et deux boissons avant que ne démarre le concert.

Alors que les lumières annonçaient le début du spectacle, un, deux, trois spots, j’étais toujours assise à côté de la veste de B.

Mais je l’ai vu tout d’un coup arriver avec un gentil serveur qui portait le plateau repas.

Juste il n’a pas voulu traverser pour déposer le tout devant la scène.

Pas grave, on s’en est bien sorties en enjambant les têtes des autres spectateurs, et en plus on n’a rien renversé.

Donc B. dégustait ses toasts qu’elle m’a proposé de partager mais que j’ai pas pu goûter cause guten.

J’ai ensuite voulu boire une gorgée mais c’était un Monaco, donc… gluten bis pour moi.

C’était bien comme je l’avais prévu, pas de casse-croûte pour moi, pas grave, elle est trop mignonne ma copine.

Expression trop mignonne empruntée à M. quand il me parle de sa copine trop mignonne ♥

Mais entre temps était venu se poser devant moi, un sale petit mec grisonnant.

Qui avait invité à se poser à côté de lui son pote, celui avec un gros nez ET une gouffa toute bouclée bien sûr.

Ça aurait pu s’arrêter là, mais il a appelé aussi sa copine pour qu’elle vienne s’asseoir entre ses jambes.

Qu’il a fait style d’avoir grandes.

Donc il les a étendues devant lui.

Et il m’a reculé par là-même dans les genoux.

Je trouve ça dingue ce besoin que les gens ont toujours de vouloir se coller.

Et en plus il puait des bottes.

Si si, ça pue des pieds dans les bottes, bien pire que dans les chaussures, j’ai testé toute la soirée.

Une première fois j’ai toussé bien fort parce qu’il commençait à s’avachir sur mes jambes.

Ben oui, manque d’entraînement évident pour se tenir assis par terre, dos droit, jambes allongées, tout en servant de dossier !

Alors des fois, il essayait de mettre un bras derrière lui, sur sa gauche, mais il y avait mes chevilles.

Ou il mettait l’autre bras, mais ça devait lui filer vite des fourmis parce qu’il se remettait tout en avant.

Mais comme il revenait se coller à mes genoux, je lui ai expiré d’un coup dans les oreilles.

Effet immédiat, il s’est retourné 🙂

Et il est tombé nez à nez avec ma caméra.

Comme une blagounette, il a fait COUCOU à la dame avec sa p’tite mimine devant la caméra.

Comme à la télé, rheuuuuuuuuuuuuuu… si vous êtes observateurs vous le verrez dans mes vidéos en ligne sur You Tube…

Bref, j’ai continué de vous filmer, Mathis Haug, accompagné de vos talentueux musiciens.

Et du non moins talentueux Jean-Jacques Milteau, virtuose de l’harmonica.

Et quand on a eu fini de chanter avec vous la belle chanson de rappel, Family Fire, vous avez fait un truc super.

Vous êtes venu tendre la conduite à ma copine, trop fort.

Je vous jure que vous lui avez fait plaisir, je l’ai vu dans ses yeux !

Presqu’autant que lors de la dédicace de son CD.

Voilà, grâce à vous, on va bientôt pouvoir réaliser notre rêve de visiter l’Italie.

En passant par Alberobello et les Villas palladiennes de Venise 🙂 🙂 🙂

Surtout, ne vous inquiétez pas pour nous, on a patienté jusqu’à maintenant, on va bien attendre encore un peu.

Mais ne tardez pas trop quand même à être célèbre…et encore merci 😉

Bien à vous,
Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.