« Cherche princesse téméraire »

23/02/2014 Bonjour à toutes et tous,

Crapaud
Crapaud

Je longeais tranquillement le trottoir pour faire quelque rencontre, lorsque le faisceau d’une lampe torche s’est pointée sur moi et m’a surpris dans ma marche.

Avant même de pouvoir réagir, j’ai été soulevé puis déposé au fond d’un récipient si haut que je ne pouvais même pas en atteindre le bord.

J’ai un peu tourné pour trouver une sortie, mais peine perdue, aucun moyen de m’échapper.

Durant une quinzaine de minutes sans autre explication, j’ai été trimballé de la sorte.

Au bout d’un moment, tout s’est immobilisé, des flash d’appareils photos ont crépité autour de moi, tandis que j’ai entendu des voix s’extasier…

Le sol s’est doucement incliné, j’ai pu ainsi glisser vers le bord du récipient, avec méfiance malgré tout, et, sensation agréable, de l’herbe m’a chatouillé le nez.

Après un moment d’hésitation, j’ai marché droit vers la mare !

On raconte que cette nuit j’ai failli passer sous les roues d’une voiture 🙁

C’est grâce à la vigilance de bipèdes un peu allumés, parait-il, que mon parcours s’est achevé sans incident, en traversant la route au fond d’un seau… Original non ?

Triton
Triton

Comme nombre de mes collègues batraciens j’effectue, à cette époque, le pèlerinage annuel vers la mare qui m’a vu naître, pour à mon tour y déposer mes oeufs.

Mais il y a de plus en plus de maisons, de lotissements, de routes et de voitures dans le quartier maintenant.

Et moi, triton, ou crapaud, je cherche une princesse téméraire qui voudrait tenter le voyage avec moi, au péril de notre vie 🙁

Parait que le trajet à saut de cuisses dure 20 mn, ces messieurs dames d’Arthropologia nous ont même chronométrés, nous pourrions bientôt organiser des Olympiades !

Bon j’espère que mes amis bipède seront là aussi pour me faciliter le retour, je crois je vais finir par prendre un abonnement, moins risqué…

Bien à vous,

Isabelle

Février 2014Prochains rendez-vous ARTHROPOLOGIApublié sur le site d’ARTHROPOLOGIA
Migration des crapauds – Etang Neuf, Dardilly

Cette année encore vous pourrez nous aider à sauver de l’écrasement les crapauds de l’Etang Neuf. Les amphibiens quitteront bientôt leur refuge hivernal pour rejoindre le plan d’eau, pour la reproduction.
Le début de la migration dépend de la météo, vous serez informé dès le commencement de l’opération. Un système de planning en ligne sera alors mis en place et nous communiquerons les informations pratiques.
En attendant, ouvrez l’œil pour repérer la sortie des amphibiens, près de chez vous aussi ! Pour toutes questions ou pour faire part d’observations d’amphibiens contactez Rémi Chabert :
[rchabert@arthropologia->mailto:rchabert@arthropologia] ou au 04 72 57 92 78

Localisation
Localisation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.