Chère Agnès Varda je suis bien désolée - Crédit photo izart.fr
Chère Agnès Varda je suis bien désolée - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :

« Chère Agnès Varda je suis bien désolée »

18/04/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Chère Agnès Varda je suis bien désolée de ne pas me rendre à la rétrospective de vos films comme me le conseille FB…

Ah ben oui, il a vite fait de me géolocaliser le réseau social, et je ne suis effectivement pas très loin de Beaubourg.

Enfin moins loin que si j’étais encore en Inde.

Toutes les bonnes choses ont une fin et me voilà de retour sur l’hexagone 6 mois après mon départ 🙂

Oui ça caille, oui c’est gris, oui c’est triste Paris.

Paraît-il même que je traverse les routes dangereusement, sans regarder ni les feux, ni emprunter les passages cloutés.

Oui, ça doit être un héritage indien, parce que là-bas il n’y a en a pas, et que les feux personne ne les respecte.

Et surtout pas les véhicules, qu’ils soient à deux, quatre ou six roues.

Donc je ne me sens pas vraiment d’attaque pour me lancer à l’aventure dans la capitale où je suis arrivée la veille 🙁

Alors non, je ne profiterai délibérément pas du séjour pour aller me faire quelques sorties ou musées.

Je baigne dans un flou franco-indien qui m’empêche de discerner si j’ai faim, froid ou sommeil…

Voire le tout à la fois.

Faut dire que mes dernières heures en Inde ont été particulièrement palpitantes.

La veille de mon départ, j’en ai donc passé 12 dans un bus à tenter de dormir.

Chose que plus aucun·e de mes proches ne veut refaire après l’avoir testée…

Puis le restant de la journée, je l’ai passé écroulée de sommeil et de fatigue dans ma famille indienne.

Et vers 23:00 je suis arrivée à l’aéroport.

Pour découvrir que mon vol avait pris une heure de retard.

Je ne décollais donc plus à 2:50 mais à 3:55, ma correspondance étant par contre maintenue.

Juste eu le temps de partager l’info avec mes proches en France avant de booker mon vol à Delhi.

Puis j’ai lutté de toutes mes forces contre le sommeil avant le boarding.

J’ai appris à ce moment-là, Chère Agnès, que Jr vous avait rendu un superbe hommage sur Insta.

Et ça m’a réchauffé le coeur tout en bouclant enfin ma ceinture.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.