« Colocation, covoiturage & Co »

04/02/2014 Bonjour à toutes et à tous, 

Toulon - Imposte du N°2
Toulon – Imposte du N°2

Mes expériences du week-end ont eu le mérite de mettre en valeur un nouveau code de fonctionnement très en vogue et qui marche de plus en plus, face à la crise, ON PARTAGE encore plus !

Si le covoiturage n’est pas nouveau dans nos déplacements, voilà que la colocation s’impose à Marseille pour l’un d’entre nous, afin de réduire les frais de logement.

Après quelques recherches qui n’ont pas abouti, délais trop courts, rendez-vous non honoré, il a été question de partager un appartement très bien situé, en plein centre de Marseille, dans un immeuble ancien.

Nombres de demandes de quadra et quinqua attirés par le prix à partager n’ont, hélas pour eux, pu aboutir, faute de remplir les conditions imposées par la colocation.

En effet, la particularité de ce appartement est d’avoir un bail destiné uniquement à la colocation d’étudiants.

Il dispose de trois chambres et le nouvel arrivant intègre la plus petite.

Ensuite l’ascension sociale dans l’appartement permet, au fil des mouvements de colocataires, d’intégrer une chambre plus spacieuse, et oui, il faut faire ses armes !

Mais tout cela m’a rappelé aussi des expériences personnelles, des heureuses, et d’autres moins aussi.

Et oui, la coloc c’est super mais quand ça dégénère, c’est exactement pareil qu’un couple qui ne se supporte plus, faut continuer à se croiser et à partager le quotidien…

Mais bon, on n’est lié par rien du tout dans ce cas-là, suffit de déménager quand rien ne va plus.

Marseille - Imposte du N°6
Marseille – Imposte du N°6

Bon vent donc à celui qui tente cette première expérience, la ville est magnifique, et cette fois, il n’y a plus de vélo à voler, plus que deux étages à grimper, aucun locataire pour l’instant dans les deux autres appartements, et pas de boîte de nuit au pied de l’immeuble…

La mer est toujours à deux pas, les marchés de Provence aux fleurs, aux poissons, aux fruits, aux épices abondent et la Bonne Mère veille sur la ville 🙂

Clin d’œil commun aux deux appartements, l’ancien de Toulon et le nouveau de Marseille, tous deux situés dans des immeubles anciens, ils ont de magnifiques impostes, témoins de leur passé 🙂

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.